31/08/2009

candidate verte au Grand Conseil

Maquille, maquille, maquille ton visage

Maquille, maquille, triche avec ton âme

Maquille, maquille pour cacher ta rage

Maquille, maquille, étouffe ta flamme

 

bea_verts.jpgC’est clair, pour moi le masque traduit l’hypocrisie du monde. J’ai fait cette chanson sur une musique africaine, parce que les masques ont une place centrale dans cette culture. Chez nous, on porte des masques pour se cacher. En société, on montre souvent un visage qui n’est pas le nôtre. Moi, je ne l’ai jamais fait. Je dis toujours ce que je pense, la vérité, ma vérité. J’exprime tout haut ce que les autres pensent tout bas. J’ai eu la chance d’avoir des parents qui ne portaient pas de masque, ils montraient toujours leur vrai visage. Peut-être que ma manière brusque, parfois brutale, est une forme de masque ; cette agressivité sert à me protéger parce que je suis fragile. Beaucoup de gens portent cette sorte de masque parce qu’ils sont vulnérables. D’autres porteraient n’importe quel masque pour jouer un rôle dans la société. Il faut oser être ce que l’on est. Ne pas tricher.

 

Nom:

Prénom:

Lieu:

Profession:

Programme:

Deslarzes

Béatrice

Vessy / Veyrier

Médecin et Musicienne

  • Défendre la nature
  • Soutenir la culture
  • Promouvoir la santé

www.bea-music.com

 

 

 

 

17:08 Publié dans Politique | Tags : grand conseil, politique, vert, nature, culture, santé | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

En société, tout le monde porte un masque, Madame.
Une mimique, c'est déjà un masque et c'est utilisé même par les animaux, notamment les singes.
Votre agressivité ne serait-elle pas le masque que vous utilisez pour cacher votre peur des autres et de "l'Autre" ?

:o)

Écrit par : Blondesen | 31/08/2009

Pourquoi appeler l'Afrique au secours des femmes qui ne se maquillent pas pour des raisons idéologiques ou autres ?

Les femmes africaines sont très féminines ; c'est leur faire injure que d'utiliser leur musique pour vanter le non maquillage institué comme vertu.

Laissons les femmes se maquiller, se montrer belles. Quant aux autres, qu'elles n'utilisent pas le continent africain.

Écrit par : Maximacho | 31/08/2009

Excusez-moi, je ne vous connais pas. Mais la théorie sous-jacente de ce que vous exprimez est littéralement inquiétante, elle renvoie à une construction de double identité. Mon mauvais moi, mon moi brutal, ce n’est pas moi, c’est un autre, c’est de la faute de la société. Oui, sauf que dans les rapports de tous les jours il y a des gens qui n’ont aucune brutalité et d’autres chez qui c’est un mode de vie. La justification est un peu facile… Elle est sans doute issue des idées dominantes de la psychanalyse de ces dix dernières années qui consistait en rien moins qu’à vouloir laisser assumer la part sombre que les individus portent en eux et qui les fait souffrir – aussi… Mais d’un point de vue sociétal, moral et relationnel une telle attitude ne s’est traduite par aucun progrès humain et même, mais ce n’est que mon point de vue, s’est traduite par une régression. Et j’en veux pour preuve la pratique politique de votre parti qui s’est largement traduite par une capacité à la duplicité qui n’a rien à envier aux autres groupes politiques ( voir ma note sous nocommento, De l’état de la pensée religieuse chez les politiques ou Mr CRAMER est-il le nouveau pape de la République ? ) Vous disiez, ne pas tricher ?

Écrit par : nocommento | 01/09/2009

Bonjour Madame la Candidate,

Puisque je fais mon marché électoral et que je vous tiens, là, juste une question :

que pensez-vous de la laïcité ?

Écrit par : yves scheller | 17/09/2009

J'observe que je n'ai pas obtenu de réponse.

Écrit par : yves scheller | 23/09/2009

Réponse à Yves Scheller:

Bien entendu que je suis pour la laïcité.Il ne faut pas mêler état et religion pour favoriser le processus démocratique.
Comme le dit Yolande Geadah:"Il faut éviter de faire du droit à la différence une différence de droits".

Écrit par : Béatrice Deslarzes | 25/09/2009

Les commentaires sont fermés.