27/05/2010

Ras le Bol...

Circuler en ville de Genève devient un véritable cauchemar.....on dirait une ville aprés un bombardement : des rues éventrées, des trous partout, des sens uniques ou barrages de rues dans tous les sens ,des murs arrachée, des troitoirs supprimés etc..... . Pourquoi ce chantier éternel et partout en même temps? Pourquoi ne pas programmer les travaux nécessaires selon un calendrier échelonné par région ou par quartier?Quels avantages peut-on bien retirer d'un tel "petchi"?A qui profite cette prolifération?

Questions que l'on peut se poser en se demandant que pensent les politiques pour laisser faire un tel "carnage"....

N'y aurait-il pas...(non nous sommes intègres en Suisse)...quelques pots de vin cachés la dessous?

A vous d'y réfléchir .....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne et, depuis juin 2010, conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com/actus.html

 

 

 

15:01 Publié dans Politique | Tags : travaux, rues, genève, pots, vin | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il y a quelques années, un député avait proposé de dérégler tous les feux de signalisation aux heures de pointes pour décourager les gens d'utiliser leurs véhicules privés.

Aujourd'hui, la méthode est différente ...

Écrit par : Clyde | 27/05/2010

Très chère Madame,
Tout ce capharnaüm a été créé par l'ancien ministre de l'aménagement.
Votre très cher Vert, Robert Cramer.
C'est aussi la conséquence ou l'héritage de 20 ans de blocage de la gauche et des Verts.
Votre parti fait du populisme avec la planète, mais s'en occupe pas plus que les autres partis. L'objectif unique étant de récolter des électeurs.
Et maintenant vous vous permettez de vous plaindre!!!
Il serait souhaitable que votre parti trouves un équilibre, accepte que dans ce monde moderne, nous sommes obligés d'utiliser la voiture, accepte que le transport public peu faire beaucoup de chose en zone urbaine, mais pas en campagne et accepte la future traversée de la rade, pour désengorger la ville et la rendre plus propre!
Que serait Genève actuellement si nous avions déjà cette tant attendue traversée?
Meilleures salutations

Écrit par : eric | 27/05/2010

Les commentaires sont fermés.