26/07/2010

été 2010

....Pas de message politique aujourd'hui....

Après les journées harassantes à faire les foins je méritais bien une journée de détente sur le bateau pour mon anniversaire...

A bientôt avec des messages plus sérieux et engagés...

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com/actus.html

ete20101.jpgete20102.jpgete20103.jpgete20104.jpgete20105.jpgete20106.jpgete20107.jpgete20108.jpgete20109.jpgete201010.jpg

15:13 Publié dans Loisirs | Tags : vacances, foins, anniversaire, bateau | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

23/07/2010

Hypocrisie

La sécheresse sévit en Suisse et les autorités cantonales ont pris des mesures pour interdire les feux jusqu'à ce qu'il pleuve au moins pendant 3 jours. On a même pas le droit de faire des grillades dans nos jardins tellement le danger d'incendie est grand......Les feux si spécifiques de notre fête nationale risquent de ne pas pouvoir se faire....Bref les autorités sont sur les dents!

Mais pendant ce temps sur les deux chaînes de Télévision Suisse Romande on peut admirer,chaque soir et à plusieurs reprises, la pub de Feldschlösschen (bien entendu sans alcool!) vanter non seulement leur produit mais afficher plein écran trois messieurs devant un barbecue dont le feu grille sans vergogne de la belle viande suisse.

Une image qui nous fait pour le moins réfléchir sur l'hypocrisie de notre société!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale é Veyrier

www.bea-music.com/actus.html

 

 

 

 

17:10 | Tags : barbecue, pub feldschlosschen, veyrier, feu | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

22/07/2010

Rebelle

Quelle bonne nouvelle : Bernard Rappaz peut continuer de purger sa peine au moins jusqu'à la nouvelle ordonnance du Tribunal Fédéral le 26 Août prochain chez lui, comme il le désirait.

La cheffe de la justice valaisanne a du plier devant la décision de l'Office Fédéral mais aussi du fait que les médecins de l'hôpital de l'Ile ont refusé d'alimenter Bernard Rappaz comme elle le désirait ou plutôt comme elle leur avait "ordonné".Pour moi c'est surtout cet argument qui me réjouit puisqu'ils ont eu la ferme intention de respecter la volonté (directives anticipées) de ce patient.

Quel chemin parcouru depuis le premier testament biologique émis par l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (EXIT).

Je me souviens très bien des critiques que nous avions  essuyées dans les années quatre vingt lors de la fondation d'EXIT quand je faisais partie du comité de cette association. C'est un progrés immense dans le respect de la volonté et le choix du patient même si cela doit entraîner la mort.

Cette attitude des médecins est tout à fait conforme aux directives de l'Académie Suisse des Sciences médicales (ASSM) qui est l'organe de référence de tout médecin et,comme je le disais dans mon précédent blog, cela fait partie, pour moi, du serment d'Hippocrate.

Un autre aspect de cette histoire me fascine c'est la victoire du rebelle sur l'autorité et la "Rebelle malgré moi" que je suis ne peut que crier victoire devant l'obstination de Bernard Rappaz à le rester jusqu'au bout quitte à en mourir. Sa rébellion a abouti!

Ce n'est pas avec des moutons qui tourment en rond, qui font ronron..... que l'on refait le monde.

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice-présidente d'EXIT

www.bea-music.com/actus.html

 

 

 

 

 

 

18:10 Publié dans Politique | Tags : exit, rebelle, justice, rappaz, mourir dans la dignité, moutons, médecin | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

19/07/2010

Droit du patient

J'ai été profondément choquée par la décision de la ministre valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten de faire transférer Bernard Rappaz à Berne pour que des mesures de survie lui soient administrées malgré sa décision de ne pas vouloir être réanimé et son choix de refuser tout traitement si il sombrait dans le coma et de le laisser mourir.

De quel droit la justice donne-t-elle l'ordre au corps médical de se mettre en désaccord avec le voeu de ce patient alors que l'Académie des Sciences Médicales (ASSM) ,qui est l'organe de référence des médecins, a édicté des directives sur le droit des patients qui demandent expressément de respecter ce droit même si celui-ci ne correspond pas à celui du médecin?

Je comprend encore moins que les médecins de l'Hôpital de l'Ile acceptent cet "ordre" alors qu'il trahit les directives de l'ASSM et celles de Bernard Rappaz.

Le choix du patient est primordial et en tant que médecin je n'accepterai pas de ne pas honorer ses directives anticipées dont la valeur a presque force de loi pour le corps médical, même si la justice me l'ordonnait.

Pour moi , le respect de ce choix fait partie du serment d'Hippocrate.

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'EXIT

www.bea-music.com

 

 

 

 

14:28 Publié dans Politique | Tags : médecine, assm, respect, loi, mort, directives anticipées | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |