12/08/2010

opulence et précarité

"Genève séduit de plus en plus les riches" titre la TDG d'aujourd'hui et cela me donne envie de vous parler du projet lancé par notre petite fondation : la Fondation Bea pour Jeunes Artistes.

Le but de cette fondation, dont je suis la fondatrice et la présidente, est de soutenir,comme son nom l'indique, des jeunes artistes tout au début de leur carrière en général à la sortie d'une école d'art ou en collaboration avec ces écoles en Suisse Romande.

En 2009 et à la suite du constat que Genève grouille de riches et vit dans l'opulence sans le plus souvent se rendre compte de l'immense précarité dans laquelle vit une certaine partie de la population, la Fondation Bea pour Jeunes Artistes collabore avec la Haute Ecole d'Art et de Design (HEAD) de Genève pour élaborer auprès des étudiants une série de diptyques photographiques illustrant le sujet de l'opulence et de la précarité; le but étant ensuite que le produit de la vente des photos reviennent à une institution caritative de Genève.

Les photos sont actuellement terminées et réunies dans un cahier édité par la HEAD qui sera  bientôt mis en vente en collaboration avec la Fondation Bea pour Jeunes Artistes au profit d'oeuvres de bienfaisance de Genève.

Avec ce projet nous avons un peu l'impression de contribuer à aider les plus démunis dans cette Genève qui chasse ses mendiants et accueille à bras ouverts les plus hauts revenus!

Béatrice Deslarzes

Médecin et présidente de la Fondation Bea pour Jeunes Artistes

www.fondationbea.com

 

 

Commentaires

Bravo - génial - merci!

Écrit par : NIN.À.MAH | 13/08/2010

Les commentaires sont fermés.