13/08/2010

Férocité valaisanne

Alors c'est fait ...cela a été très rapide à croire que le chasseur qui sommeil dans chaque valaisan attendait ce moment avec impatience :pouvoir abattre ce grand méchant loup qui ose fouler le sol  de son pays et déranger la tranquillité des troupeaux.

Mais a-t-on solutionner le problème de la présence de ce prédateur trop souvent décrit comme féroce?

Combien de temps cela prendra jusqu'à ce que les valaisans s'accommodent de sa présence et son d'accord de partager leur alpage avec lui?

Comme pour d'autres étrangers qui attendent souvent très longtemps pour être accepter, le loup sera-t-il invité à leur table pour les apprivoiser?

Les Gianadda, Rinaldi,Trisconi etc. ne sont-ils pas devenus des valaisans à part entière?

Béatrice Deslarzes

Médecin valaisanne d'origine

www.bea-music.com/actus.html

 

16:49 Publié dans Politique | Tags : oup, étrangers, valaisan, férocité, apprivoiser, chasseur | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.