26/08/2010

Flicaille...

"Bavure de la police?" Titre la TDG suite aux blessures de ce technicien en informatique qui se plaint  d'un passage à tabac!

A ce sujet je voudrais seulement faire part de certains faits qui peuvent donner à réfléchir:

Comme ancien médecin consultant ORL à la prison de Champ D'Ollon j'ai pu constaté à plusieurs reprises des perforations du tympan, des fractures du nez,de la mâchoire et des côtes qui avaient eu lieu dans certains postes de police à l'arrestation du détenu....

J'ai assisté un soir au Pont de La Machine sur les quais à une arrivée musclée de 2 voitures avec des policiers qui ont lâché un chien berger furieux contre un jeune noir soupçonné d'être un dealer.Alors que je me suis permise de faire une remarque sur cette façon de procéder l'un des policiers m'a insultée après avoir enfermé le délinquant dans l'arrière d'une des voitures en compagnie du chien sans lui laisser le temps de pouvoir s'expliquer.

Mon frère qui avait un peu trop bu et qui roulait en scooter,a été arrêté lors d'un contrôle de police. Il a été traité comme un criminel et même frappé alors qu'il tentait de s'expliquer. .En slip et avec juste une couverture il est resté plusieurs heures dans le poste....

Sans me permettre de prendre partie dans l'aventure de Daniel Feas ce sont de petites histoires qui en disent long sur le comportement de certains policiers qui abusent de leur pouvoir.

Après tout ce ne sont que des flics!

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com/actus.html

 

 

 

 

Commentaires

Malheureusement il y a trop de grosses bavures policières qui ne sont jamais punies. C'est à se demander quel est le QI de certains "flics". Il en existe des bons et d'excellents mais ceux-ci sont vite "mis au rancard" par leur hiérarchie. C'est normal un simple policier qui est plus intelligent que son chef .... Soit dit en passant si il est fribourgeois ou valaisan il risque de passer entre les gouttes. La fraternité cantonale c'est important. Tout dans les chaussures et les muscles. Lamentable.

Écrit par : MonDieu | 26/08/2010

Après tout ce sont que des flics.
Après tout vous n'ètes que médecin.
Après tout les gens que la police arrête ce ne sont des enfants de choeur qui sont gentils, pas agressifs du tout, pas saouls, pas drogués et surtout pas violents parce que ils ont été pris souvent la main deans le sac et que la police fait son boulot. Faudrait savoir si les saouleries, les scènes de drogues, les aqgressions etc... sont vraiment des choses que la police doit traiter comme une douzaine d'oeufs, arrêtons de tirer sur l'ambulance qui pourrait vous servir un jour. Les flics comme vous dites sont tous les jours confrontés a des situations que ni vous ni moi ne vivons. Alors laisser les faire le boulot et que la population approuve, et les dérapages sont réprimés.

Écrit par : graindesel | 26/08/2010

Ah bon, il n'est plus permis de taper sur des immigrés, mais écoutez, c'est nouveau ! Une tradition vielle de plus de 500 ans, abolie d'un coup de baguette magique, non, non, une fois que la machine s'emballe, ce n'est pas facile de l'arrêter d'un seul coup, il faudra encore quelques générations.
Par contre nos frères dictateurs sont très bien accueillis, en général, ils ont des tapis rouges, des limousines avec conseillers d'état, des villas à plusieurs dizaines de millions, des suites dans les meilleurs palaces, des salons privés dans nos meilleures banques, finalement, si ont fait la moyenne, ils ne sont pas si mal traités que ça, ces africains !

Écrit par : Corto | 26/08/2010

"Comme ancien médecin consultant ORL à la prison de Champ D'Ollon j'ai pu constaté à plusieurs reprises des perforations du tympan, des fractures du nez,de la mâchoire et des côtes qui avaient eu lieu dans certains postes de police à l'arrestation du détenu...."

1. Il vous a seulement été possible de constater des lésions corporelles que les prévenus allégaient avoir été commise par des policiers.

2. "Comme ancien médecin consultant" .. vous êtes tenue au secret de fonction prévu par l'article 320 CP.


"Mon frère qui avait un peu trop bu et qui roulait en scooter,a été arrêté lors d'un contrôle de police. Il a été traité comme un criminel et même frappé alors qu'il tentait de s'expliquer."

1. Le fait de conduire en étant pris de boisson est un délit. Ainsi c'est à tort que votre frère a été traité comme un criminel, il devait être traité comme un délinquant.

2. Pourquoi diffamez vous votre frère en portant à la connaissance de chacun ses turpitudes ?


Il est malheureusement vrai qu'il existe au sein de la police genevoise une omerta appuyée par le(s) syndicat(s) policier(s) qui permet qu'un petit nombre de policiers continuent à déraper.

Écrit par : CEDH | 26/08/2010

Ce que vous ne mentionnez pas c'est que les délinquants sont de plus en plus violents et les citoyens de moins en moins respectueux avec les représentants de l'ordre...pourquoi ne pa mettre des caméras dans les véhicules de police et les postes de police ceci exites dans certains pays ?

Écrit par : Suissitude | 27/08/2010

La vengeance est un plat qui se mange froid.
J’ai été maltraité et agressé verbalement par une petite fripouille de policier genevois "pur jus" qui m’interrogeait sur une question de prétendu dommage causé sur un parking de Montana-Crans à une résidente genevoise en Valais, alors que ce jour là je me trouvais à Zurich.

Devant mon refus, il commença à m’injurier. Je laissais passer l’orage et une fois sorti du poste de police j’ai immédiatement contacté un ami avocat pour lui demander de déposer plainte contre cette femme ainsi que contre son témoin un serveur italien qui s’est avéré être son amant.

Sachant qu’il est inutile d’ester en justice un petit merdeux de flic je n’ai rien entrepris contre lui me jurant de lui faire son affaire lorsque l’occasion de présentera.

Écrit par : Hypolithe | 27/08/2010

Chère Madame,

Vous titrez "Flicaille" et vous vous référez à ce fait divers, malheureux, dont la TdG nous a informé :

"Bavure de la police?" Titre la TDG suite aux blessures de ce technicien en informatique qui se plaint d'un passage à tabac! "

Les "flics", comme vous les appelez, sont constitués d'hommes et de femmes, avec les défauts et les qualités inhérents à tout être humain. Ces policiers font un métier ingrat et souvent dénigré par la population. Mais saurions-nous nous passer de cette police tant décriée dans la société où nous vivons ?

Une société idéale, parfaite faite d'hommes et de femmes intègres, honnêtes, respectueux et pacifiques, pourrait faire l'économie de forces de police ainsi que de tribunaux, de juges et d'avocats. Il en va de même des lois et règlements divers. Force est de constater que cet idéal est loin d'être atteint.

La police est donc un mal nécessaire. Dans ses missions, les hommes et les femmes qui la composent s'exposent à commettre des erreurs, à dépasser les bornes parfois, comme dans toute profession.

Dans cette affaire de "passage à tabac (?)" dont relate la TdG, une enquête a été diligentée, alors laissons-la produire ses conclusions et gardons-nous de jeter d'emblée l'opprobre sur l'ensemble de la profession !

Cordialement !

Jean d'Hôtaux ( ... ni "flic", ni soumis ... )

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 27/08/2010

Bonjour à Tous,

Facile, trop facile, de lire toujours les mêmes choses parce qu'un présumé dérapage a eu lieu, l'enquête n'est pas terminée que c'est déjà un fait. Le policier a frappé...

je me suis retrouvé dans un hôpital que je ne nommerai pas par respect, parce que oui le respect ça existe encore, et que je ne mets pas tous les Médecins dans le même panier, ou on a refusé de me soigner parce que en uniforme... une autre fois on ne voulait pas m'inscrire alors que j'étais venu renforcé des collègues parce que je n'étais pas du canton...je continue???

j'ai vu de mes yeux un prévenu qui était venu passer des examens se jeter tête la première contre un pilier de la réception, puis dire que les policiers l'avait frappé, je me trouvai là par hasard, accompagnant un sportif blessé donc en civile cette fois, j'ai entendu l'infirmier qui a vu la scène lui dire qu'il témoignerai pour lui...

Froid dans le dos et ça existe Madame... Pour quoi ne parleriez vous pas de tous ceux qui font leur Job? quand on raccompagne une personne agée souffrant de perte de mémoire??? ou parce qu'on prodigue les premiers secours...allez vous nous accuser aussi au cas ou on ne le ferait pas parfaitement???

Trop facile Madame de hurler avec les loups, le QI des policiers...il va bien merci, un jour je contrôle un scootériste pris de boisson, son premier réflexe en enlevant son casque c'est de me le balancer sur le nez...he oui ça arrive aussi, autant vous dire que quand on est tous les jours dans la rue Madame, que tous les jours on fait en plus de notre job tant décrié, le job de ceux qui ont "démissionés", il est douloureux de voir des intelligences supérieures relayer une information si peu avérée...

Mais dans l'attente de voir votre comportement de tous les jours, je salue votre métier avec respect.

Écrit par : Michel | 30/08/2010

Les commentaires sont fermés.