16/09/2010

Encore l'aide au suicide

"Exit s'offre des spots télévisés pour l'aide au suicide" titre la TDG de mercredi 15 septembre....

Si il y a bien une personne qui défend le respect du libre choix de sa mort c'est bien moi (Lire mes anciens blogs à ce sujet) mais cette fois je ne suis pas d'accord avec Exit Suisse Allemande dans sa façon de procéder. Je précise que je n'ai pas vu les spots en question mais le principe me dérange.Je trouve qu'il y a des frontières à ne pas dépasser; c'est une question de dignité: vendre la mort avec des moyens publicitaires je ne crois pas que c'est le bon chemin.Je n'ai pas vraiment d'arguments pour expliquer ma réaction mais c'est une question de "feeling" et j'avais envie de vous faire part de cette impression moi qui milite pourtant à fonds pour les idées d'Exit et qui les défend depuis des années....même dans le chapitre "Au nom de la dignité humaine" de mon livre "Rebelle malgré moi"....

Merci à vous de partager ma réflexion qui me laisse sceptique....

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex-International

www.bea-music.com

Commentaires

entièrement d'accord avec vous en parler trop n'arrangera rien, parler de suicide est faux,avec Exit ,l'individu a le temps de réfléchir c'est un acte bien mûri,souvent la personne avant de signer passe par différentes phases,n'hésitant pas à se remettre en question,ensuite elle aura un dialogue ouvert avec son médecin,tandis que celui ou celle qui désire en finir avec ce monde d'égoistes ,d'individualisme en tous genres ne le criera pas sur les toits agissant dans une solitude a vous faire crier,pleurer en regardant le ciel comme seul témoin,et subitement suite à uen pulsion de désespoir mettra fin à ces jours.Ce fut un sujet tabou très longtemps, maintenant au grand dam de la majorité silencieuse on va en faire si cela continue un sujet de dissertation auréolé sans doute comme le sont beaucoup de vedette médias ou autres; ce sujet revenant en période précédent La Toussaint,de un c'est manquer de pudeur face aux nombreux veufs ou veuves et autres personnes ayant perdu un proche,il y a 10 ans avant la déferlante Halloween,cette période était respectée,ce qui manque à notre société qui se veut tant sociale,le respect des valeurs et surtout la cohésion et la constante tant appréciée chez nos anciens ,qui parlaient moins mais agissaient!en cela on peut ajouter qu'ils étaient pures label suisse

Écrit par : line bielmann | 17/09/2010

Je suis parfaitement en accord avec ton opinion. Faire de la pub équivaut (du moins pour nous romands) à vouloir "faire du chiffre". C'est assez écoeurant !

Amitiés

Thérèse

Écrit par : Thérèse Vial-Maquignaz | 19/09/2010

Les commentaires sont fermés.