28/09/2010

Voeu d'humilité....

J'ai lu dans la Tribune d'aujourd'hui mardi que Pascal Décaillet faisait le reproche au Conseil d'Etat genevois de ne pas avoir été présent au obsèques de Mgr Genoud....

C'est étonnant car pour moi cet événement était beaucoup trop  people et démonstratif ...J'aurais vu quelque chose de bien plus modeste car l'argent dépensé pour cette cérémonie aurait-pu être distribué aux oeuvres de charité si Mgr Genoud lui-même en avait fait le voeu...

Il ne voulait tout de même pas que le pape se déplace en personne? ou que la présidente de la confédération soit présente à son enterrement?

Je croyais que lorsque l'on choisissait la prêtrise on faisait aussi voeu d'humilité et que l'orgueil était considérée par l'église catholique comme un péché....même pour les évêques....

Me serais-je trompée?

Béatrice Deslarzes

Médecin et catholique valaisanne non pratiquante

www.bea-music.com

Commentaires

Chère Madame,
Genève est une république laïque. Si elle protège toutes les religions, elle n'en reconnaît néanmoins aucune. Ainsi, il est tout à fait juste que le Conseil d'Etat genevois ne se soit pas déplacé pour une cérémonie religieuse et qu'il ne donne ainsi pas l'impression - désagréable au demeurant - de ne reconnaître qu'une seule religion... Demande-t-on au Conseil d'Etat de se rendre en délégation à l'enterrement de tel ou telle au prétexte qu'il (ou elle) serait clerc ou prêtresse d'un culte ? Non. Et c'est très bien ainsi. La religion et les croyances qui s'y rapportent font partie de la sphère privée des individus. L'Etat n'a rien à voir ni à faire dans la sphère privée. C'est ainsi que peuvent cohabiter les différentes croyances et incroyances et que notre république s'est trouvée épargnée des querelles religieuses.
Quant à votre remarque sur l'orgueil et sur l'humilité, je crois que vous avez touché juste... Il y a ce que l'on prêche, en général pour les autres, et il y a ce que l'on fait... L'écart entre les deux démontre ou non l'honnêteté du prêcheur.
Bien à vous
Pierre Gauthier

Écrit par : pierre gauthier | 28/09/2010

Les commentaires sont fermés.