23/11/2010

Le plus intelligent

Dans le "combat" qui déchire toute la Suisse Romande , les médecins à Genève, les politiciens en Valais et Bernard Rappaz qui poursuit sa grève de la faim on se demandait qui allait céder du terrain et cesser d'alimenter cette polémique.

Le Valais en particulier est resté sur sa position et n'a pas été capable de faire le moindre effort alors qu'il s'agit de la vie d'un homme même si c'est celle d'un prisonnier ( plus ou moins injustement condamné à mon avis).

Les médecins (avec lesquels je suis tout à fait d'accord) maintenaient leur décision de ne pas nourrir de force Bernard Rappaz au nom de la déontologie médical et pour respecter le droit d'un patient de choisir son traitement selon les directives de l'Académie Suisse des Sciences Médicales (ASSM).

Qui allait lâcher prise et faire le premier pas pour essayer de solutionner ce problème qui paraissait de plus en plus insoluble.

Et bien c'est Bernard Rappaz lui-même qui a fait ce pas et qui a , le premier, tendu la perche aux politiciens valaisans qui, je l'espère vivement, accepterons sa proposition ce qui les rendrait enfin un peu plus humains  si ce n'est plus intelligents!

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

17:16 Publié dans Politique | Tags : bernard rappaz, suisse romande, valais, grève de la faim | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.