02/03/2011

Yes we can....

Quel joli slogan que ce "Oui nous le pouvons" lancé lors de la campagne électoral de l'actuel président des USA!

Même si il est inadmissible et totalement inhumain ce que Kadhafi est en train de faire à son pays...même si il faut défendre ceux qui se révoltent contre son régime au nom de la démocratie.....même si il faut les aider à supporter cette guerre civil inutile....même si....même si....au nom de la solidarité on a le droit et le devoir de faire beaucoup de choses....est-ce que cela justifie la venue d'une flotte américaine dans les environs de la Libye soit disant pour apporter de l'aide humanitaire....

"Yes we can" aussi attaquer un pays et le détruire en grande partie en prenant l'exemple de l'intervention américaine en Irak qui fut une énorme mensonge et une grande catastrophe qui perdure encore...l'envie aussi d'envahir l'Iran sous de faux prétextes....

"Yes we can" peut prendre tout une autre signification vue sous un jour plus réaliste.

Etre "cul et chemise" avec un dictateur lorsque cela les arrange et "tourner sa veste" contre lui lorsque politiquement c'est dans le vent...cela aussi " we can" même le faire au Conseil des droits de l'homme où de nombreux dirigeants (anciens invités de Kadhafi)ont fait de trés belles déclarations....

Tout cela nous pouvons non seulement le faire mais nous le faisons sans aucun sens critique....

Quelle sera la suite de cette mobilisation mondiale de bons sentiments et de belles paroles?

A suivre....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte à Veyrier.bea_signature_pol_2011.jpg

www.bea-music.com

 

17:08 Publié dans Politique | Tags : politique, libye, kadhafi, conseil des droits de l'homme, usa, iran, irak | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Tout de dépend de la forme d’intervention, une intervention complète et terrestre est à exclure pour diverses raisons.
Par contre une deux modes aériens sont parfaitement envisageables :

A) Saturation électronique (brouillage et virus informatique) dans le but premier de couper les communications entre Kadhafi est ses forces encore loyales, ce qui permettra de ralentir les actions contre le peuple.
B) Elimination des centres de communications et des défenses lourdes (chars, batteries de missiles) le tout compléter par une destruction des pistes des aérodromes militaires sous commandement du dictateur.

Ces mesures limitées permettraient de stopper le dictateur de manière quasi définitive et offriraient à la population le chemin de la liberté. Une telle action serait d’ailleurs bénéfique car elle permettrait de stopper rapidement les combats et donc d’en finir avec les tueries ! La non action actuelle a pour résultat une augmentation graduelle de la mortalité !

Écrit par : Steeve | 03/03/2011

Les commentaires sont fermés.