05/04/2011

Héritage

Ce matin j'ai reçu une invitation personnelle de la part de Caritas qui me fait réagir à un problème qu'il y a déjà pas mal de temps j'avais envie de partager pour ne pas dire de dénoncer.

Une journée d'information sur" le Tchad l'un des pays les plus pauvres d'Afrique" servait de prétexte à l'occasion de parler de planification successorale: "c'est un voeu sincère de nombreux donateurs et de donatrices (que je suis) de Caritas Suisse de pouvoir créer quelque chose de durable de d'aider des personnes en détresse mêle au-delà de la mort". Le tout suivi d'une "visite guidée exclusive du musée Barbier-Mueller"

J'avais déjà vu à plusieurs reprises de telles pubs à l'héritage dans le journal de Caritas qui n'est pas le seul à le faire puisque dans chaque revue du WWF il y a une pleine page, avec la photo du ou des donateurs, réservée à ce genre d'activité donnant même les références personnelles d'un spécialiste qui peut nous renseigner sur la façon de rédiger un testament en faveur de ces associations.

Un sacré racolage dont on peut se demander si il est tout à fait légal mais dans tous les cas terriblement opportuniste!

Tous les prétextes sont bons à soutirer de l'argent aux gentils donateurs que nous sommes....

C'est peut-être une idée, pour vous qui n'avez (tout comme nous) pas d'héritiers directs et qui aimez tant la Nature et/ou les bonnes oeuvres....Pensez-y.....

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale sans enfants!

www.bea-music.com

 

15:07 Publié dans Politique | Tags : caritas, wwf, testament, héritage, donateur, afrique, tchad, succession | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

ah les bonnes poires suisses,hélas fait divers mais rassurant quand on pense au nombre de femmes seules cherchant compagnon qui peu de temps après la rencontre demande s'il est couché sur le testament à défaut de pouvoir se coucher ailleurs,l'origine de la demande étant connue,les portes claquent à défaut de pouvoir claquer les malotrus!

Écrit par : lovsmeralda | 05/04/2011

Les commentaires sont fermés.