03/05/2011

La monnaie de la pièce

Le débat sur l'assistance au suicide reprend de plus belle car le 15 mai 2011 Zurich va voter pour 2 initiatives le concernant.

Toutes deux sont restrictives par rapport à la loi actuelle et leur acceptation serait catastrophique pour les associations Exit, Dignitas et Ex International.

Espérons que les Zurichois et les Zurichoises donneront une réponse claire et nette en rejetant ces 2 initiatives qui visent surtout à interdire l'accès à l'assistance au suicide aux étrangers!

En Suisse nous avons la chance d'avoir aujourd'hui une législation très libérale et précurseure par rapport aux pays qui nous entourent  et ainsi de pouvoir offrir aux habitants de ces différents pays une solution acceptable dans leur détresse.

A ce sujet on a peut-être raison de se rappeler le "tourisme gynécologique" que pratiquaient  nos Suissesses qui pouvaient bénéficier de l'avortement dans des conditions acceptables en particulier en Angleterre alors qu'il était limité à des indications purement médicales donc inaccessibles pour la majorité des femmes en Suisse jusqu'en 2002! Il fallait 7 initiatives dont la première en 1971 pour aboutir à cette victoire de la femme!

N'oublions pas non plus les valaisannes et les fribourgeoises qui se rendaient à Genève pour avorter il y a encore quelques années.

En acceptent d'aider les étrangers pour l'assistance au suicide nous ne faisons peut-être que de leur rendre  la monnaie de la pièce?

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex International

www.bea-music.com

Commentaires

Malheureusement certains ne veulent pas lâcher leur proies, surtout lorsqu'elles ne peuvent plus se défendre!

Écrit par : Mère-Grand | 03/05/2011

Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour qu'Exit et d'autres associations puissent continuer à soulager ceux le demandant et aucune église je regrette n'a la droit d'intervenir dans des décisions personnelles et ne regardant que ceux ayant signé avec l'accord des leurs afin de mourir dignement et non transformés en robots désarticulés et reliés à des fils conducteurs jusqu'au monotoring,car ce genre de mort est digne oui mais des films de Frankenstein !

Écrit par : lovsmeralda | 03/05/2011

Les commentaires sont fermés.