26/05/2011

De l'autre côté de la barrière

Je reviens de plus de 24 heures d'hospitalisation aux HUG c'est à dire que de médecin j'ai passé au stade de patiente donc de malade....

Qu'elle pénible  expérience même en hospitalisation privée....Qu'elle organisation déplorable dans cet hôpital qui s'est transformé en véritable usine depuis plusieurs années.....

Rentrée à 7h30 du matin j'ai eu mon examen à 17h30! Bien sûr je suis bien placée pour savoir qu'il peut y avoir des cas compliqués ou des urgences mais c'est tout de même un peu long....

Mais ce n'ai pas tout d'autres examens programmée pour une certaine heure le lendemain ont été déplacés les uns après les autres si bien qu'a 12h j'avais tout juste le temps de finir mon petit déjeuner (servi à 8h30) et prendre ma douche avant de pouvoir enfin quitter cet univers relativement désorganisé!

Qu'est-ce que cela doit être pour les patients en chambre commune et qui ne sont pas du corps médical?

Décidément les HUG vieillissent comme leur directeur Mr Gruson qui prolonge son mandat certainement pour essayer de redonner un coup de jeune à cet établissement.

Est- ce que cette aventure rocambolesque aurait eu lieu en clinique privée?

Béatrice Deslarzes

Médecin et patiente

www.bea-music.com

P.S. Ne vous faites pas de soucis ....mes examens ont été tous normaux.....

Commentaires

Bienvenue dans le club des soignants soignés et contente de savoir votre examen réussi et réconfortant,en effet être soigné dans une clinique vaut mieux en l'état actuel des problèmes in- hospitaliers car la situation dans notre canton ressemble comme une goutte d'eau à celle dont vous parlez,situation perdurant depuis de nombreuses années mais ne semblant absolument pas figurer sur le tableau des priorités de nos dirigeants,d'autant qu'en ayant 78 ans,vous êtes immédiatement conseillé de retourner chez vous même en faisant une crise cardiaque et perdant du sang en abondance,cela sonne comme un glas d'un temps que beaucoup ont connu , le même sort nous serait-il réservé,on n'ose même pas songer à la réponse éventuelle

Écrit par : lovsmeralda | 26/05/2011

Les commentaires sont fermés.