31/05/2011

Nouvelle législature

Lors de la dernière séance plénière de notre Conseil Municipal à Veyrier j'ai appris qu'étant ( malheureusement) l'aînée des élus je devait présider ce même Conseil Municipal lundi 6 juin pour la prestation de serment de tous les conseillers municipaux!

De plus je dois préparer une petite allocution et je suis en train d'y réfléchir car en tant que minorité de gauche (les verts c'est bien à gauche) je vais me trouver en face d'un parterre fait d'une large majorité de droite : 10 libéraux,4 PDC,2 Radicaux et 2 MCG, alors que nous ne sommes que 3 Verts et 4 Socialistes. Lors des votes je vous laisse prédire le résultat....

On aura beau faire des pieds et des mains pour se faire entendre, proposer les meilleures idées (de gauche bien entendu) mais on ne va pas toucher terre dans la plupart des décisions....C'est David devant Goliath!

Mais je crois qu'il ne faut pas perdre confiance et j'espère très fortement que l'on pourra tout de même réaliser des choses positives pour les habitants de notre commune (fraîchement devenue une ville) et que ces quatre années de législature nous apporteront beaucoup de satisfactions....

Deux mots essentiels me viennent en tête pour mon petit discours et qui devraient être aussi ceux de tous les élus du canton de Genève : solidarité et positivité pour la prochaine législature qui commence demain 1er juin 2011.

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

26/05/2011

De l'autre côté de la barrière

Je reviens de plus de 24 heures d'hospitalisation aux HUG c'est à dire que de médecin j'ai passé au stade de patiente donc de malade....

Qu'elle pénible  expérience même en hospitalisation privée....Qu'elle organisation déplorable dans cet hôpital qui s'est transformé en véritable usine depuis plusieurs années.....

Rentrée à 7h30 du matin j'ai eu mon examen à 17h30! Bien sûr je suis bien placée pour savoir qu'il peut y avoir des cas compliqués ou des urgences mais c'est tout de même un peu long....

Mais ce n'ai pas tout d'autres examens programmée pour une certaine heure le lendemain ont été déplacés les uns après les autres si bien qu'a 12h j'avais tout juste le temps de finir mon petit déjeuner (servi à 8h30) et prendre ma douche avant de pouvoir enfin quitter cet univers relativement désorganisé!

Qu'est-ce que cela doit être pour les patients en chambre commune et qui ne sont pas du corps médical?

Décidément les HUG vieillissent comme leur directeur Mr Gruson qui prolonge son mandat certainement pour essayer de redonner un coup de jeune à cet établissement.

Est- ce que cette aventure rocambolesque aurait eu lieu en clinique privée?

Béatrice Deslarzes

Médecin et patiente

www.bea-music.com

P.S. Ne vous faites pas de soucis ....mes examens ont été tous normaux.....

22/05/2011

Un petit paradis

bea_signature2_pol_2011.jpgAujourd'hui pas de polémique comme je le fais la plupart du temps...(non sans raison!).....mais une petite réflexion sur la découverte d'un coin de paradis dans les environs de Veyrier.

Une ballade féerique dans une nature encore conservée et intacte au bord de l'Arve en partant du village du Petit Veyrier...

C'est une petite réserve protégée dont la majorité du parcours se trouve sur la commune d'Etrembières: les bois de Verne ou les Iles de l'Arve...

Des arbres de toutes sortes à profusion avec des chants d'oiseaux qui diffusent de toute part....D'un côté les rives du fleuve et de l'autre plusieurs gouilles peines de poissons et de canards....Presque pas trace d'être humain  sauf quelques promeneurs la plupart du temps isolé....Un ou deux pêcheurs assis sur les rives des petits lacs ....il parait qu'il y a de la carpe et du brochet mais la pêche est-elle autorisée dans une réserve protégée selon la loi française puisque nous sommes en France voisine?....Il y avait même un chien qui nageait dans une des gouilles!

Pourquoi l'homme ne peut-il pas se contenter d'admirer la nature surtout lorsqu'elle est si belle....non il faut toujours qu'il profite et qu'il s' érige en dominateur voire même en destructeur.....

Une chose est sûre c'est que je reviendrai dans ce coin tranquille et merveilleux à deux pas de la ville et j'espère que  l'homme arrivera à conserver cet endroit tel quel pendant longtemps!

Avez-vous d'autres coins semblables à partager?

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale

www.bea-music.com

 

 

19/05/2011

Acte manqué

Un article dans le Temps (provenant du journal Le Monde)du psychanalyste français Serge Hefez qui propose "Et si DSK avait précipité sa chute? La piste de l'autodestruction."

Ce serait-il jeté dans une machine infernale  sous forme d'une pulsion qui pouvait mettre fin à sa période de gloire et de puissance en se doutant qu'elle allait le broyer?

Y-aurait-il même une sorte de préméditation, à cause du ras le bol de toutes ses responsabilités actuelles et futures? On pourrait même oser se poser la question chez cet homme intelligent qui pouvait être dominé par son inconscient.

C'est une théorie qui pourrait expliquer ces actes plus ou moins violents qui "disent notre ambivalence entre la volonté de s'élever et celle de s'anéantir".

Pour ma part je trouve cette hypothèse assez séduisante et qui sait peut-être pas très loin de la réalité.

S'agirait-il en fin de compte de ce que l'on appel un acte manqué?

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

17/05/2011

Régression

Pendant qu'une majorité de la population (zürichoise) évolue dans le bon sens pour l'assistance au suicide (voir mon blog de hier "Victoire") l'initiative "Financer l'avortement est une affaire privée" retourne au Moyen Age.

Lancée par le Parti évangélique genevois,elle remet en cause le remboursement de l'IVG par l'assurance de base. Sous prétexte de protéger la vie de la conception à la mort, ce parti, de plus, défavorise très nettement les femmes qui sont dans le besoin car elles ne pourrons jamais se payer une assurance complémentaire.

Le véritable but de cette initiative et de ceux qui la soutiennent est tout simplement d'abolir le droit à l'avortement ou du moins de le rendre plus difficile d'accès. On retourne vraiment plus de 30 ans en arrière ou l'avortement était interdit et sanctionné.

C'est une véritable régression qu'il faut à tout prix éviter et rejeter pour défendre les droits de toutes les femmes que nous avons eus tant de peine à obtenir.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

16/05/2011

Victoire

Pendant que tout le monde et en particulier les média s'étalent sur la grosse bêtise commise ou pas par DSK, je ne peux résister à l'envie de parler d'une chose politiquement importante complètement évincée par cette actualité en dessous de la ceinture.

Car nous avons largement gagné ce weekend lors de la votation à Zürich sur le maintien de l'assistance au suicide. La population à exprimé sa volonté en rejetant massivement (plus de 80%) les deux initiatives qui tentaient de l'interdire et dont le but était surtout d'agir contre Dignitas et le soit disant "Tourisme de la mort".

Aujourd'hui je crie victoire au nom des associations Exit qui pourront continuer à apporter leur aide aux personnes qui désirent  mourir dans le dignité et le décident et ceci même pour les étrangers (voir à ce sujet mon blog précédent "La monnaie de la pièce").

J'espère que cette votation influencera positivement les décisions qui pourraient se prendre au niveau Fédéral puisqu'il est question de r'ouvrir ce dossier délicat.

Continuons à nous battre pour cette cause car la lutte n'est pas finie.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex International et ancienne vice présidente d'Exit Suisse Romande

www.bea-music.com

 

15/05/2011

Carnivore

Réflexion et débat intéressant et virulent entre Christophe Passer et Isabelle Falconnier autour de "l'Apologie du carnivore" et "Confessions d'une mangeuse de viande" dans le dernier Hebdo.
Arguments plus ou moins convaincants des deux côtés mais un dérapage malencontreux à signaler de la part de celle qui pense que "nous ne sommes pas des lions..."
La fin de son article est pour le moins totalement déplacé lorsqu'elle se permet d'écrire :"on se dirait dans un film avec Cantat. Un mauvais film".
Cette affirmation n'a strictement rien à voir avec le débat et est une véritable insulte au chanteur de Noir Désir.
Ce serait peut-être un mauvais film, comme elle ose le dire, mais ces propos sont dans tous les cas de très mauvais goût.
Béatrice Deslarzes
Médecin et musicienne

11/05/2011

Polémique "musicale"

Quel tapage autour du spectacle "Des Femmes" de Wajdi Mouamad qui fait parti du programme du nouveau directeur de la Comédie Hervé Loichemol. Non pas spécifiquement pour commenter le talent du metteur en scéne  mais autour de la présence de Bertrand Cantat qui sera sur scéne pour certaines représentations.

Je me mets à ma plume surtout suite au débat radiophonique l'autre soir sur Forum et aux propos terriblement extrémistes et intolérants d' Anne Bisang qui se voulait féministe : la présence du chanteur serait une insulte aux femmes , il a tué donc il ne doit en aucun cas se produire en public pour respecter la cause contre la violence des femmes et plein d'autres propositions toutes aussi dures à l'encontre de Bertrand Cantat.

Heureusement ce matin il y a eu les propos beaucoup plus nuancés  d'Hervé Loichemol qui soulevait, très justement à mon avis, que Cantat avait purgé sa peine et que du point de vue de la justice l'affaire est derrière nous.

De quel droit peut-on exclure cet homme de la société car il doit avoir la possibilité de refaire sa vie puisqu'il a payé et de plus  pour un meurtre que l'on pourrait qualifié d'accidentel?

Bertrand Cantat est musicien et chanteur; c'est son métier et il doit pouvoir l'exercer librement.

 

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

 

08/05/2011

Ecologie people

Qui installe son ONG à Genève avec le soutien de l'Etat? Qui cela peut-il bien être que l'on accueille les bras ouverts en lui mettant même une villa à disposition à Versoix? Un inconnu? un migrant sans le sou?

Vous n'y êtes pas du tout car à Genève on ne tend pas la main et même le bras à n'importe qui.....Il faut des références même si toutes ne sont pas forcément écologiques et même si elles ne le sont pas du tout.....mais là c'est plutôt à Cologny que les richissimes arabes achètent la moitié des terrains et non pas à Versoix petite commune tranquille et qui doit être en effervescence depuis que l'ex-gouverneur de Californie a établit le siège de son organisation R20 dans cette commune....

Et oui... il ne s'agit pas moins de Schwarzenegger qui n'a eu aucune peine à trouver à se loger ainsi que, trés probablement ses collaborateurs.

C'est comme cela à Genève si l'on est du bon côté de la barrière le problème du logement cela ne nous concerne pas c'est seulement fait pour les petites gens.

Et les impôts c'est la même chose puisque l'Etat est aussi prêt à une exonération fiscale sur les revenus et les bénéfices de son association....

La première assemblée générale du R20 aura lieu à Genève cet automne...et , comme le dit très justement la TDG:"Emois politico-people en vue!"

Mais tout ce tintamarre est-il bien nécessaire et surtout équitable?

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

03/05/2011

La monnaie de la pièce

Le débat sur l'assistance au suicide reprend de plus belle car le 15 mai 2011 Zurich va voter pour 2 initiatives le concernant.

Toutes deux sont restrictives par rapport à la loi actuelle et leur acceptation serait catastrophique pour les associations Exit, Dignitas et Ex International.

Espérons que les Zurichois et les Zurichoises donneront une réponse claire et nette en rejetant ces 2 initiatives qui visent surtout à interdire l'accès à l'assistance au suicide aux étrangers!

En Suisse nous avons la chance d'avoir aujourd'hui une législation très libérale et précurseure par rapport aux pays qui nous entourent  et ainsi de pouvoir offrir aux habitants de ces différents pays une solution acceptable dans leur détresse.

A ce sujet on a peut-être raison de se rappeler le "tourisme gynécologique" que pratiquaient  nos Suissesses qui pouvaient bénéficier de l'avortement dans des conditions acceptables en particulier en Angleterre alors qu'il était limité à des indications purement médicales donc inaccessibles pour la majorité des femmes en Suisse jusqu'en 2002! Il fallait 7 initiatives dont la première en 1971 pour aboutir à cette victoire de la femme!

N'oublions pas non plus les valaisannes et les fribourgeoises qui se rendaient à Genève pour avorter il y a encore quelques années.

En acceptent d'aider les étrangers pour l'assistance au suicide nous ne faisons peut-être que de leur rendre  la monnaie de la pièce?

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex International

www.bea-music.com