02/08/2011

Pètards...

Hier soir tard dans le nuit, retentissaient de nombreux pètards qui voulaient célébrer la fête nationale....

En les écoutant je n'ai pu m'empêcher de faire la réflexion suivante:

Des pètards pour s'amuser mais qui pouvaient donner l'illusion d'un tir d'artillerie soutenu et qui m'ont subitement rappelè ,même pas besoin de fermer les yeux,certains pays en guerre qui se passeraient bien de ce genre de vrais coups de feu!

Comme le monde est bizarre d'un côté notre belle Suisse qui jouit de ces feux d'artifices et de l'autre la Syrie, la Lybie et la Somalie qui doivent subir quasiment les mêmes bruits mais qui sont une réalité: ce sont les "pètards" de la guerre qui sévit depuis des mois dans ces pays et qui ressemblent , à s'y méprendre à ceux qui chez nous amusent les adultes et même les enfants!

Donner à la Chaîne du Bonheur c'est bien mais supprimer ces foutus pétards du 1er août ce serait peut-être une certain élan de plus vers la solidarité avec ces peuplades qui doivent subir quotidiennement non seulement le bruit infernal mais les conséquences désastreuses de la guerre.

Utopie?

Béatrice Deslarzes

Médecin pacifiste

www.bea-music.com

 

 

Commentaires

Madame Deslarzes, votre billet a attiré toute mon attention et je vous remercie vivement d'avoir soulevé cette question.

Écrit par : Myriam Hagen | 02/08/2011

Les pétards, vous auriez dû habiter mon quartier…., ce fût jusqu’à deux heures du matin et ensuite il fallait dormir dans cette bonne odeur…
J’habite dans la région d’Arlesheim, le bled d’avant, soit Müunchenstein pour le nommer. Cette année ils ont refait un semblant de fête, mais pas de feux d’artifices officiels !
Une fois la nuit tombée, chacun à cœur joie c’est mis a mettre à feu ces pièces exceptionnelles, pour s’occuper, c’est tellement mieux, et lorsque c’est deux heures du matin, bien sonnée, on se quitte alors vous qui avez le bonheur d’habiter dans un tel endroit, il vous reste le parfum, cette fumée s’enfile partout. .. et ce sont les maux de toute sorte qui débutent !!!
Oh ! qu’est-ce que t’as dans ta p’tite tête….

Écrit par : Eulalie | 02/08/2011

idem pour moi, mêmes questions, en ces soirées où, contrairement à l'an passé, la pluie n'était pas là pour éteindre l'envie d'allumer ces pétards

ici, c'est une zone frontalière, à qq centaines de mètres de Gve, une rue de villas revendues au gré des emplois de leurs occupants.

qui ont allumé hier soir,
le reste du stock de la veille, histoire de bien marquer le coup!

de nouveaux frontaliers pas encore installés, la tête gonflée par leur nouveau salaire, leur nouvelle résidence rénovée à grands frais, sûrs d'eux et de leur amusement et prenant possession du rite suisse à grands frais (une telle succession de fusées etc coûte au moins 1000CHF), se foutant complètement de leurs voisins et de la loi française qui interdit ces explosions hors 14 juillet...
leur commune de résidence n'ayant plus fêté le 14 juillet depuis qq années, faute au budget et à la pluie

Semble ici que seuls de nouveaux résidents frontaliers se sentent boostés à claquer plein de fric en fusées les plus grosses & les plus hautes,
histoire de montrer leur identité de salarié suisse de façon la plus fracassante possible, sur le dos du 1er août.
Rien à cirer du calme environnant ou des concerts & autres lieux genevois prévus pour le 1er août.
Belle mentalité, à retrouver sur nos lieux de travail!

Écrit par : et ensuite? | 03/08/2011

Les commentaires sont fermés.