28/09/2011

"ça me saoule"

Beaucoup de politiciens qui se vendent, encore une pleine page pour DSK, une grande photo de Mauro Poggia, le secret médical mis à mal par le National dans la TDG d'aujourd'hui, mais ce qui a surtout attiré mon attention, c'est  un article intéressant sur le Théâtrochamp qui est un théâtre engagé qui, avec son spectacle actuel "ça me saoule" met en avant le problème soulevé par l'alcoolisme chez les jeunes.

Depuis quelques années,les chiffres sont effarants concernant les accidents et les abus liés à la consommation d'alcool chez les adolescents.

Il y a à Genève cinq comas éthyliques par semaine,des taux l'alcool dépassant les 3 pour mille et des alcooliques de moins de 12 ans.

Je trouve , pour ma part, extrêmement intéressant d'oser aborder ce problème crucial mais je doute de son efficacité réelle.

D'un côté une telle réalisation qui se veut préventive ou du moins sensibilisatrice et d'un autre côté on matraque les jeunes (et les adultes) avec des pubs spectaculaires pour la promotion des boissons alcooliques dans les journeaux et surtout à la TV.

Tous les soirs,sur la TSR, il y a au moins 3 pubs pour l'alcool en particulier pour des marques de bière qui incitent à être dans le vent si l'on consomme ce genre de boisson.

Au lieu de se mettre en avant et se pavaner en pleine campagne électorale,les politiciens devraient abolir ces pubs nocives et incitatrices en particulier pour les jeunes.

Faire des campagnes contre l'alcool serait plus efficace pour protéger notre jeunesse mais cela serait certainement moins rentable du point de vue financier.

Il paraît que l'argent n'a pas d'odeur mais dans ce cas là.... il pue parfois même la mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale

www.bea-music.com

 

 

 

 

Commentaires

Madame la conseillère municipale,
La Concession fédérale dont bénéficie la SSR excluait durant des décennies la publicité pour le tabac et l'alcool. Pour se conformer à la législation européenne, la SSR a décidé de se conformer au diktat de Bruxelles dont les maîtres (non élus) autorisent la pub pour l'alcool à la télé. Ce surplus de recettes dans les caisses de la SSR (budget annuel: env. 1, 6 milliards de francs) sera entièrement versé à la production cinématographique helvétique, donc une bonne cause.

Le traitement du responsable du CIPRET (votre confrère Dr med. Rielle) provient en partie de la ..dîme sur l'alcool. Son traitement annuel se monte à quatre-vingt douze mille francs suisses pour un emploi à 60 pour cent. Qui dit mieux ?

Vous voyez donc que la consommation de toxiques légaux (tabac, alcool) profite souvent à une bonne cause. Ou à des causes plus personnelles, nonobstant leur caractère apparemment altruiste.

Encore un détail qui pourrait vous intéresser: la pub politique est stricement interdite sur les antennes de la SSR.

Et pour terminer, parlons d'autres poisons légaux, e.g. des médicaments qui favorisent la maladie d'Alzheimer. Voici tous les détails sont ici:

http://www.sciencesetavenir.fr/actualite/sante/20110928.OBS1248/exclusif-ces-medicaments-qui-favorisent-alzheimer.html

Écrit par : Amanda Bernfield | 29/09/2011

Les commentaires sont fermés.