09/10/2011

Pub ou politique?

Depuis quelque temps on peut tourner son regard n'importe où,on voit des politiciens partout....Petites affiches dans les boîtes à lettres elles deviennent assez monumentales sur les panneaux et surtout les trams ou les bus sillonnants Genève.

C'est vrai que c'est assez grisant de se vendre comme de la marchandise et c'est trés flatteur pour son EGO....

Cela me rappelle ma campagne pour le Grand Conseil en 2009 pour laquelle j'ai aussi joué ce jeu (malheureusement sans aboutir à mon élection)et, bien entendu, celle pour le Conseil Municipal de Veyrier suite à laquelle j'ai été élue....

C'est peut-être grisant sur le moment mais ensuite vient la réalité pour laquelle on est pas toujours préparé car la politique, quoiqu'on en pense,c'est du boulot avec un important investissement.

Je ne peux pas m'empêcher de faire la comparaison avec la musicienne que je suis encore un peu mais surtout que je fus et qui se vendait à grands coups de flyers et de pubs pour les concerts et la vente des CDs ce qui est vraiment le côté difficille et pénible de cette profession....

Et, comme par hasard, je retrouve ce mode de fonctionnement en politique mais encore à une plus grande échelle surtout si l'on vise le National ou le Conseil Fédéral!

C'est déjà la dernière ligne droite avant le 23 octobre et les esprits s'échauffent sur tous les fronts....

Pour l'occasion je vais aussi faire une petite pub en vous disant:" Votez pour les Verts, éventuellement les Socialistes mais surtout pas pour les partis de droite qui ne défendent que leurs intérêts personnels"

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com bea_signature2_pol_2011.jpg

Commentaires

Chère madame,

Etant plus jeune que vous je ne vous apprends pas que les stratégies de relations publiques et de marketing utilisés au USA par le passé ont abouti à la promotion de notre société du spectacle. Dès lors tout est à vendre : un produit, un joueur de foot, une idée, un candidat. Le travail et la communication est la même. Un slogan et une promesse de résultat.

La où Ariel lave (peut être?) plus blanc est-ce que les promesses des élus arrivent à la hauteur de produits travaillé en laboratoire ? Je crois que le bilan est mitigé d'un coté comme de l'autre.

Voter pour ma part ne sera qu'une abdiction. Voter revient à donner son pouvoir à quelqu'un qui va nous mentir à la télévision. N'étant pas là pour régler des comptes avec les verts (car j'ai des amis qui y sont) je ne donnerai pas non plus mon pouvoir suite à l'exclusion d'une de mes connaissances qui a oser rappeler à son président des promesses faites non tenues.

Que se soit gauche ou droite, le système s'emballe et ne pourra plus être arrêté. Soit le pays va être durci avec la droite, soit il va être laxiste avec la gauche. Alors soit on le regarde sombrer soit on se met ensemble pour récupérer nos droits et notre pouvoir. Car comme je le dis, les eplus belles choses que l'Homme a acquis ce n'était pas grâce au politicien mais grâce aux différentes luttent dans la rue.

Bien à vous!

Écrit par : plume noire | 10/10/2011

Les commentaires sont fermés.