17/01/2012

Deux toques et un coq

Le Conseil d'Etat Genevois se porte décidemment mal .Rien ne va plus pour les différents (tes) ministres dans notre canton.

Deux femmes complétement perdues dans la gestion de leur département et qui ne paraissent pas capables de redresser la barre de la situation dans laquelle elles se sont empêtrées:

-Michèle Künzler Verte en charge du Département de l'intérieur et de la mobilité(DIM) ne sait plus comment réparer une organisation des TPG qui se veut moderne mais qui sème la bagaille partout.C'est un véritable gachis qui paraît irréparable. C'est un fiasco total qui met les genevois sans dessus dessous et en colère.Elle est même surnommée ministre de "immobilité".

-Isabelle Rochat libéral-radicale en charge du Département de la sécurité, de la police et de l'environnement (DSPE) est carrément accusée d'être incompètente. Elle ne peut pas métriser la crise avec les policiers et un bras de fer s'est établi entre eux.Elle ne contrôle plus son département : la police est ingérable et il y a un accroissement des problèmes de sécuritè qui ne sont pas résolus.

-Mais "cerise sur le gâteau" surgit le zoro du Conseil d'Etat notre ministre du logement Mark Muller qui non seulement batifolle dans les WC du MAD et se laisse entraîné dans une bagarre avec un barman qui le surprend dans ces mêmes WC mais s'empêtre dans le récit de cette soirée mouvementée!

Vraiment mal en point notre Conseil d'Etat!

Que nous réservent les autres pour 2012?

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.combea_signature2_pol_2011.jpg

 

Les commentaires sont fermés.