28/02/2012

On a eu sa peau

On ne parle plus que de ça et Mark Muller est à la une puisqu'il s'est vu "contraint de démissionner"du Conseil d'Etat Genevois.

Dans son  interview à la radio et à la TV il continue à se faire passer pour une victime à cause de l'acharnement des politiques et des médias.

Il ne peut d'en prendre qu'à lui-même car si dés le début il avait reconnu avoir aggressé le barman je suis pratiquement sûre que la faute aurait été pardonnée.Mais il a menti et c'est ce comportement qui a fait perdre la confiance en sa parole de la part de tout le monde. On dit "faute avouée, à moitié pardonnée" mais cet aveu a été trop tardif et il s'est empétré dans des versions trés différentes.

On ne va tout de même pas trop le plaindre surtout pas les succésseurs qui se pressent déjà au portillon : que la curée commence ils sont déjà tous prêts.....

Pas trop de problème non plus pour son avenir car il choisit de retourner dans le privé et de faire valoir ses connaissaces dans l'immobilier

Peut-être a-t-il choisi de faire de la colocation car son appartement est assez grand pour loger quelques étudiants qui ne trouvent pas de logement à Genéve et cela peut arrondir ses fins de mois puisqu'il n'aura plus sa rente de ministre.

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale à Veyrier

P.S. Peut-être que le Conseil Municipal de Veyrier pourra discuter plus ouvertement au sujet des Grands Esserts avec son succésseur?

www.bea-music.com

 

27/02/2012

Mensonge

Une pleine page dans la TDG de jeudi passé m'a trottée dans le tête tout le week-end passé en Valais face aux Dents du Midi dans un paysage féérique mais malheureusement envahi par les grues qui construisent de plus en plus de résidences secondaires dans Morgins complétement défiguré par de nombreuses constructions dans un style qui ne respecte pas du tout les anciens chalets si pleins de charme et qui de plus restent le plus souvent chauffées toute l'année.

Un carton rouge à la TDG pour avoir accepté cette pub mensongère venant du Comité indépendant à Sion probaIMG_4705.jpgblement soutenu et financé par le plus grand promoteur qui sévit dans mon beau canton, le fameux Fournier qui s'est enrichi sur le dos des Valaisans et qui pourrait continuer à la faire si le non à cette initiative devait passer.

L'image d'un horrible bonhomme qui détruit un chalet à grands coups de marteau et une liste d'arguments plus faux et surtout plus tendentieux les uns que les autres!

Faire peur aux gens d'une telle façon alors qu'en Valais depuis des années une poignée de promoteurs détruit le paysage en le grignotant de plus en plus.

J'espère bien que ce genre de promotion a choqué plein de monde qui va s'empresser de voter OUI à cette initiative sur les résidences secondaires.

Béatrice Deslarzes

Valaisanne et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

23/02/2012

Tête d'ange

Aujourd'hui dans le TDG la photo d'un Mark Muller à qui on donnerait (comme on le dit en Valais) le Bon Dieu sans confession. Une vraie tête de victime qui essaye d'attendrir le lecteur en lui faisant oublier qu'il est plutôt le bourreau dans cette affaire.

Je ne peux en plus m'empêcher de faire un parallèle (peut-être osé) entre l'affaire MM et celle de DSK. L'une est vraiment beaucoup plus sous la ceinture mais l'autre sait si bien mentir. Ce sont tous les deux des hommes en vue et ayant un rôle politique donc susceptible d'être blanchis; pour DSK ce ne serait pas la première fois.

Il est fort probable que MM a acheté le silence du barman et que l'indemnité versée ne couvre  pas que les frais. Lorsque l'on est puissanst on peut acheter le silence de pratiquement tout le monde. C'est aussi ce qu'à certainement déjà fait DSK et ce qu'il va encore faire dans la nouvelle affaire du Carlton de Lille.

Peu de scrupules chez ces deux messieurs qui défrayent la chronique chacun à sa manière.

Dans la nouvelle affaire DSK logiquement  devrait être condamné car cette dernière histoire confirme son goût démesuré pour le sexe si possible un peu pervers. Je tremble à l'idée qu'il aurait pu devenir président de la France.Le peuple français l'a échappé belle.

Qu'adviendra-t-il de notre ministre à nous? Je suis persuadée que malgré l'insistance du président du Conseil d'Etat rien ne va filtrer et MM pourra continuer à sévir comme par exemple pour les Grands Esserts à Veyrier.

Deux hommes trés différents et pourtant si proches dans une partie de leur trajectoire :l'un est un gros cochon et l'autre un petit menteur.

Béatrice Deslarzes

Présidente de la section du parti des Verts de Veyrier

www.bea-music.com

 

 

21/02/2012

Feuille Verte...

Un peu de lecture plus ou moins sérieuse ...plutôt plus car il s'agit de la première publication officielle des Verts de Veyrier....

Bonne lecture et merci pour vos remarques.....pour faire mieux pour la 2em édition prévue pour cet automne...

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale à Veyrier

www.bea-music.com

Cliquer sur l'image pour lire l'Info Verte (pdf)

 

20/02/2012

Le Geai...

Même si le poète Jean de La Fontaine a vécu au 17em siècle cette fable reste toujours d'actualité.....

Le monde est encore et toujours plein de prétentieux et cela pas très loin de chez moi....et de chez vous....

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

16/02/2012

St Valentin

Un sujet un peu plus léger que celui de mon blog de hier.....

La St Valentin au sommet du Salève par une splendide journée et avec une neige excellente pour faire du ski de fonds...

Quel plus beau cadeau peut-on espèrer et qui remplace avantageusement tous les bouquets de fleurs et babioles quelconques que l'on se croit obligé d'offrir pour prouver son amour et qui ne devien souvent pas autre chose qu'une vulgaire journée de consommation......

Vivre cette fête dans la nature quel présent innestimable....

Quen pensez-vous?

Béatrice Deslarzes


IMG_5092.jpgIMG_5094.jpgIMG_5096.jpgwww.bea-music.com

15/02/2012

Assistance au suicide

En tant qu'ancienne vice-présidente d'Exit Suisse Romande à ses débuts et actuellement médecin conseil d'ExInternational,  je ne peux rester indifférente à la polémique qui entoure l'assistance au suicide dans le canton de Vaud.

Par son initiative Exit veut élargir tout simplement son intervention dans les EMS afin de permettre aux patients qui le désirent de mourir dignement si ils le décident comme ils en ont le droit à leur domicile que représente , à ce moment là, l'EMS où ils séjournent le plus souvent jusqu'à leur mort.

Le contre projet accepté par le Grand Conseil Vaudois est beaucoup trop restrictif et je veux ici vous en présenter ses effets pervers :

-Puisque dans ce contre projet c'est au médecin de l'établissement de prendre une décision c'est donc une sorte de mise sous tutelle du patient qui peut dépendre totalement de l'avis de ce mèdecin concernant l'aide au suicide.(pour ou contre)

-le fait qu'il doit y avoir une maladie incurable limite cette assistance pour les personnes souffrant d'une grande détresse morale et qui n'ont pas envie de choisir les soins palliatifs.

-Même si le Conseil Fédéral et le canton de Zürich ont décidé de ne pas légiférer le fait que le canton de Vaud décide de le faire peut avoir un effet domino pour les autres cantons

-et "the last but not the least" un retour en arrière quant aux progrés réalisés par Exit par la prise de pouvoir de l'Etat sur l'autodétermination du patient.

Par contre si le peuple vote l'initiative proposée par Exit c'est alors, ce que j'espère, encore un combat gagné en faveur de tous les patients pour le libre choix de leur mort.

Béatrice Deslarzes

Médecin et membre d'Exit

IMG_4691.jpg

 

 

 

13/02/2012

Dentelle

En se rendant à notre vieux mayens que nous avons gardé sans confort depuis plus de 30 ans voici le cadeau que la nature nous a offert:

la glace sur les vitres avec une température de -5 degré C à l'intérieur de l'unique pièce centrale.....et ceci en contraste avec les appartements chauffés toute l'année dans la station de Morgins....

C'est une réflexion sur différents types de "lits froids"!

Béatrice Deslarzes

Ecolo

www.bea-music.com chalet1.jpgchalet3.jpg

 

10/02/2012

Le ver de la pomme

Je ne peux pas m'empêcher de revenir sur "l'affaire"!

C'est avec un certain plaisir que j'ai lu dans la TDG d'aujourd'hui le doute qui plâne sur l'affaire Mark Muller sobrement appelée "l'affaire MM"!

Même le Conseil d'Etat se pose des questions et veut des comptes.

On ne connait toujours pas la somme exacte de "l'arrangement à l'amiable" mais de toutes façons si MM a menti une fois il peut bien recommencer une autre fois sur la somme qu'il a versé au barman pour qu'il retire sa plainte c'est à dire pour le faire taire.

On articule Frs 50.000 ou 70.000 mais on devrait  se poser la question d'où vient cette somme en se demandant si ce n'est pas éventuellement de l'argent du contribuable. Et oui j'ose me poser cette question car au point où on en est, on peut tout imaginer.

C'est au fonds une sordide affaire de mensonges et qui nous certifie que cette girouette de ministre ne va pas mentir encore une fois pour sauver la face.

La confiance est vraiment entamée et j'espère que le PLR et le Conseil d'Etat sauront prendre les décisions qui semblent s'imposer.

Un dicton dit "il faut enlever le ver de la pomme avant qu'elle ne pourisse"......

Béatrice Deslarzes

Simple citoyenne (plutôt de gauche!)

www.bea-music.com

09/02/2012

Peut-on encore mourir?

ferme.jpgCes jours je serais très tentée de suivre les critiques de gauche et même celle de notre maire de Veyrier concernant l'attitude de Mark Muller qui, sans aucun doute pour moi,a menti en donnant deux versions des faits....Un arrangement il fallait le prévoir car il faut sauver la peau de ce ministre et à n'importe quel prix!

Mais mon attention a été dertournée hier soir à la TSR par l'émission 36'9 concernant le coma réversible ou pas!

J'ai été particulièrement frappée par une forme d'acharnement intellectuel et même thérapeutique à se poser trop de questions concernant cet état de fin de vie et décidé par des confréres médecins qui ne savent plus où s'arrêter dans une certaine forme de recherche, toujours au détriment du patient.

On s'acharne à tel point que l'on ne peut plus revenir en arrière et un geste actif pour donner la mort n'est plus évitable donc condamnable selon la loi en vigueur actuellement.

C'est vraiment aller beaucoup trop loin dans la prolongation d'un vie qui va subir des sequelles innévitables: les exemples cités le montraient d'ailleurs trés bien.

J'ai la nette impression que ces médecins ont peur de la mort et qu'à la longue ils ne nous laisserons plus mourir.

Un fantasme conduisant à des abus et faisant croire à l'éternité de l'être humain!

N'oublions pas que nous sommes tous mortels et laissons nous le droit de mourir simplement mais dignement!

Béatrice Deslarzes

Médecin et conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

07/02/2012

Parallélisme

Ces derniers temps on parle beaucoup du secret bancaire qui vascille et va très probablement disparaître si ce n'est pas déjà fait.

On parle beaucoup moins du secret médical qui pourtant prend un sérieux coup quant à son existence.

Celui qui vascille est poussé par les Etats Unies qui jouent en quelque sorte, le rôle des assurances maladie concernant le deuxième.

Ce n'est pas un mal que celui des banques disparaisse puisqu'iil ne profite qu'aux riches et aux fraudeurs.

Quant à celui qui existe entre un patient et son médecin  il va se faire au profit des caisses et en frustrant le malade de cette complicité qui existe depuis le serment d'hypocrate et qui oblige le médecin à taire un diagnostic par respect pour celui qu'il soigne.

Quel profit vont en tirer les assurances si ce n'est pour pouvoir choisir les "bons cas"et enfermer de plus en plus leur "clients" dans une sorte de prison?; c'est une véritable prise d'otage contre laquelle on ne peut plus faire grand chose. En plus que cette année débute les DRG,( forfait par cas) qui vont être une sorte de mise à mort du secret médical.

Je me demande pourquoi le corps médical et en particulier mes confréres les médecins nous nous laissons ainsi manipuler?

Plusieurs initiatives sont actuellement en cours lancées par les médecins mais il est certainement un peu trop tard pour sauver le rapport médecin-patient!

C'est toujours un peu tard lorsque nous réagissons et pourtant nous sommes aussi là pour défendre les droits des patients.

Que nous réserve l'avenir dans cet étrange parallélisme?

Béatrice Deslarzes

Médecin et Musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

05/02/2012

Glace

Tout est figé dans le glace et les vagues qui déferlent sur le quai transforment l'asphalte en un miroir glacé où il n'est pas prudent de s'aventurer.Le bord du lac sous la bise devient des arabesques et des perles merveilleuses et le vent dans les mats des bateaux bruisse en les faisant claquer doucement avec des sonorités originales et continues. Un paysage du grand Nord mais à portée de main....si l'on s'emmitouffle bien.

Les mouettes groupées autour des voiliers se serrent les unes contre les auttres toutes dans le même sens pour éviter au maximum l'emprise de la bise.

Tous les photographes de Genève sont sur place et immortalisent cette rade complétement transformée par le froid!

Plein de gens en admiration devant cette beauté.....

IMG_5008.jpgMais pendant ce temps là est-ce que l'on a une petite pensée pour tous ceux qui , sans abri, vont souffrir à cause de ce climat et doivent même dormir dehors? Je n'ai pu m'empêcher d'y penser surtout en rentrant chez moi dans ma maison bien chauffée, devant mon ordi sans avoir les mains gelées comme au bord du lac!

La glace n'est vraiment pas la même pour tout le monde!

 

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

 

 

 

02/02/2012

Illusions

Par la fenêtre j'aperçois l'ombre du Salève enveloppée dans le brouillard. Un blanc manteau neigeux recouvre le jardin dans lequel des dizaines d'oiseux évoluent autour de la petite maison pleine du mélange de graines fait spécialement pour eux! Ils se balancent sur les boules suspendues aux branches des arbres pour chercher quelques calories par ces grands froids.

C'est vraiment féérique et je me laisse aller à rêver loin des tumultes du monde qui nous donnerait plutôt le cafard.C'est comme si la neige réussissait  à camoufler un peu toutes ces horreurs politiques ou autres dont nous parlent tous les journeaux. Et pourtant c'est difficile d'y échapper et de ne pas s'attrister de cette situation plutôt déprimante.

Rêver un peu en ne pensant qu'à la beauté de cette nature que nous détruisons lentement  et sûrement en oubliant souvent qu'elle est notre berceau et qu'avec elle nous nous détruisons petit à petit.

Décidemment je crois que je ne suis pas une vraie rêveuse car je vois presque toujours le côté noir de l'être humain.Est-ce simplement du réalisme ou trop de pessimisme envers l'homme qui pourtant agit parfois  avec une certaine sensibilité posi

Du moins certains d'entre eux.....

Mais c'est un peu chercher une aiguille dans une botte de foin.....

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com