18/03/2012

Double jeu

Le Valais pleure, gémit,crie, menace mais ne vous inquiétez pas car le Valais a malheureusement des ressourses pour détourner l'initiative contre les résidences secondaires.

Les habitants de mon canton d'origine ont l'habitude de jouer avec le lois et de trouver des combines (surnommées parfois des magouilles) pour continuer à démolir les paysage valaisan.Je crois d'ailleurs que les quelques promoteurs qui se sont enrichis grassement ces dernières années en construisant des chalets hors de prix ne vont pas rester les bras balants!

Je pense que si le Conseil Fédéral veut que cette loi soit respectée il devrait particulièrement surveiller le Valais de prés et ouvrir tout grand les oreilles et les yeux surtout dans certains villages de montagne qui sont déjà bien au-dessus des 20% autorisés.

Méfiez vous de leur arguments mensongers dont ils ont usés pendant la campagne; ce sont de mauvais perdants!

Béatrice Deslarzes

Valaisanne de coeur et conseillère municipale verts à Veyrier.

www.bea-music.combellevue_4.jpg

 

 

 

Commentaires

Intéressant je n'ai que très rarement lu un billet positif sur votre canton d'origine bien que vous possédiez selon toute vraisemblance une résidence secondaire.

Au moins Patrice Muzy vivant à Mase a la délicatesse de ne pas attaquer son canton d'adoption de front bien qu'il appartient à la même mouvance que la vôtre.
Chapeau bas à lui !

Écrit par : Hypolithe | 18/03/2012

Les commentaires sont fermés.