30/04/2012

Trial

 

Trial1.JPGAvec le printemps qui revient on retrouve tous les machos qui ressortent leur engin et foncent sur nos routes ou même dans la nature .....Que de pollution pour rien! Que de bruit pour rien!

Ce petit morceau pour démontrer en musique une certaine forme d'impuissance masculine!

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne.

http://www.bea-music.com/trial.html

28/04/2012

Salamandres


Un petit clin d'oeil sur ce clip qui rappelle que cette famille de batraciens est à protéger impérativement puisqu'elle figure sur la liste rouge de la protection de la petite faune au niveau suisse.

Béatrice Deslarzes

 

25/04/2012

Silence de mort

Pourquoi ce silence des réseaux sociaux concernant la mort mystérieuse de Michel Chevrolet?

Pourtant toutes les personnes interrogées par les différents journaux ventent ses qualités et se définissent comme des amis de ce politicien bien connu de la ville de Genève..... mais tout le monde se tait!

Est-ce par respect pour ce personnage tellement apprécié par tous ?

Est-ce la tristesse qui conduit à une certaine forme de pudeur?

Est-ce  un brin de culpabilité de chacun qui ne comprend pas cette mort subite et qui se sent un peu responsable indirectement?

Questions qui resteront trés probablement sans réponse même si j'ai osé rompre ce silence qui plâne sur la mort de cet homme si généreux et plein d'amis ...

Béatrice Deslarzes

Médecin

 

24/04/2012

Droite ou gauche

Bien entendu tout le monde en parle mais sur un ton différent selon son appartenance politique!

Même si chacun admet  le résultat du premier tour de l'élection présidentielle française avec la victoire de François Hollande ce qui m'a frappé ce sont les titres de deux journeaux de Suisse Romande:" Hollande en position de force"clame Le Courrier tandis que La TDG se contente de "Avantage Hollande" sur un ton beaucoup moins enthousiaste et plus réservé presque avec un certain regret.

On connait bien la position politique du Courrier qui ne cache pas sa tendance à gauche mais est-ce que la TDG n'aurait-elle pas un petit faible pour la droite?

Juste une petite réflexion d'un citoyenne suisse qui comme conseillère municipale verte pencherait sans hésiter du côté du Courrier mais.... qui n'est pas encore tout à fait rassurée quant au résultat du deuxième tour....

Béatrice Deslarzes

Consillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

 

21/04/2012

Choisir sa mort en EMS

Jeudi soir en assemblée générale l'association AVDEMS(Association Vaudoise des établissements médico-sociaux) a misé sur le contre projet du Conseil d'Etat et du Grand Conseil vaudois en prétendant que le texte du gouvernement apporte des garde-fous à l'initiative d'Exit concernant l'assitance au suicide dans les EMS vaudois.Ce ne sont pas des garde-fous mais des restrictions totales et une prise en otage des résidents en EMS.

Le 17 juin 2012, il faut absolument voter pour l'innitiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'EXIT

www.exit-suisse-romande.ch

18/04/2012

Réponse

Suite à certaines remarques (positives ou négatives) que j'ai eu concernant mes derniers blogs "Monstre ou fou" et "Provélo ou contre", je tiens à préciser certains points:


1.- Concernant la mobilité je me suis permise de dénoncer certains manques flagrants des cyclistes car je pense que l'on doit, même au parti des Verts, faire son autocritique et prendre enfin des mesures pour que le minimum de règles de la circulation soit enseignées et respectées à tous ceux qui utilisent  ce moyen de locomotion. Je voulais d'ailleurs en parler avec le secrétariat des Verts pour entreprendre quelque chose.

2.- Quant au "monstre ou fou de" mon dernier blog je n'ai pas parlé en tant que conseillère municipale mais comme simple citoyenne et j'ai certainement osé dire ce que beaucoup de gens pensent sans forcément être d'un parti d'extrême droite. Je suis persuadée qu'il y a des choses qu'il faut dénoncer et je l'ai fait sans hypocrisie! Beaucoup de personnes vont certainement me contredire car la majorité d'entre elles ont l'habitude de se taire même lorsqu'il d'agit de problèmes très choquants.

Voilà ces quelques explications qui ne m'empêchera pas de tenir compte de vos remarques lorsque je parle comme conseillère municipale verte et même comme simple citoyenne.

A bientôt pour un autre blog.

P.S.Faites donc un petit tour sur mon site et vous verrez que je fourmille d'idées dans mes News....

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17/04/2012

Monstre ou fou ?

Les journeaux ,la TDG et Le Courrier, se sont encore une fois mis d'accord pour parler du même sujet ....il faut dire qu'il est particulièrement attrayant.

Un procés de plusieurs semaines pour savoir si un tueur norvégien est un monstre ou une fou! Le sujet est prenant mais est-il bien utile d'y répondre en offrant à cet assassin la tribune qu'îl souhaitait pour pouvoir crier sa haine et cracher son fiel en défendant ses idées d'extrême droite.

Pourquoi juger un tel homme qui peut s'attaquer à des innocents sous prétexte qu'ils ne représentent pas les mêmes pensées que lui?

En acceptant ce procés la justice norvégienne a reconnu sa qualité d'être humain ce qui me semble être une abérration face à un tel individu totalement inhumain.

Pourquoi perdre son temps et beaucoup d'argent pour conserver, même en prison, un tel déséquilibré qui n'a peut-être pas fini de nuire?

Tout homme a le droit à un procés équitable selon la loi mais on serait vraiment tenté de ne pas abolir la peine de mort pour certaines exceptions par exemple celle de ce tueur en série qui n'éprouve de plus aucun remord ni regrets face aux actes qu'il a commis et qu'il reconnait.
Que faut-il donc faire pour ne pas mériter d'être jugé?
J'ai même osé me poser cette question.....

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/04/2012

Encore le suicide assisté

Un petit articlee dans la TDG d'aujourd'hui a attiré mon attention "Succés problématique du suicide assisté".

Une critique non dissimulée de ce mode de faire en laissant soupçonner que certains suicides assistés seraient hors la loi parcequ'ils ne respectent pas que la personne qui fait ce choix ne soit pas encore "un légume" qui attend la mort naturelle comme ce qui est la plupart des cas dans les soins palliatifs.

Pourquoi attendre cet état qui est le plus souvent accompagné d'un état confusionnel qui ne permet plus aucune décision ni aucun choix et qui laisse la patient complétement dépendant du corps médical?

Les cas recensés ont passé de 50 à 300 en l'espace de vingt ans mais ne font que suivre notre espèrance de vie car nous devenons trop vieux et nous ne sommes , le plus souvent, pas faits pour devenir centenaire et végéter dans un  EMS en attendant la mort.

Cet article est une forme d'hypocrisie qui ne veut pas voir la réalité en face : dans notre monde moderne la vieillesse pleine de pertes souvent innacceptables existe et de nombreuses personnes ne sont pas prêtes à vivre trop longtemps ou plutôt à seulement  survivre avec bien souvent des polymorbidités plus invalidentes qu'une maladie létale.

De toutes façons ce nombre va encore augmenté puisque nous subissons les "progrés" de la médecine qui souvent  s'acharnent et nous empêchent de mourir.

A chacun de faire son choix et de le faire savoir en remplissant ses directives anticipées qui vont devenir contraignantes dés le début de l'année prochaine.

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'Exit Suisse Romande.

www.fmh.ch

 

 

 

 

13/04/2012

Utopie ou idiotie

Décidemment on est pas encore sorti de l'accumulation de bétises!

Aprés Isabelle Rochat avec sa proposition complétement farfelue d'alouer la somme de CHF 4000.- pour que les multi récidivistes retournent dans leur pays ce qui , à mon avis, va augmenter la délinquance pour pouvoir plus vite toucher la somme promise voilà qu'une initiative est lancée pour donner à chacun un revenu de base inconditionnel de CHF 2500.- sous prétexte que l'argent ne doit pas forcemment rimer avec travail.

Comment peut-on lancer une telle idée alors que les Suisses viennent de refuser 6 semaines de vacances lors de la dernière votation ce qui devrait faire réfléchir un peu plus les initiants?

En pleine crise financière où va-ton prendre l'argent pour pouvoir mener à bien ces idées tellement peu réalistes dont le côut se monterait à 200 milliards pour l'initiative et certainement pas trés loin de cette somme pour la proposition d'Isabelle Rochat.

Le suisse est un travailleur né et le proverbe "Tout travail mérite salaire" se traduit pour la plupart des citoyens en "Tout salaire mérite travail" comme le relève si bien, Herrmann, le caricaturiste de la TDG.

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

03/04/2012

Pro Vélo ou contre

On dirait que les deux journaux la TDG et Le Courrier se sont donné le mot pour glorifier l'usage de la petite reine à Genève!

30% de plus de vélos dans notre ville  à la totale satisfaction de Michèle Künsler responsable de la mobilité.

Tout cela est bien beau mais il ne semble pas que tout  beigne car il faudrait peut-être penser à la façon dont roulent les cyclistes totalement irresponsables quant à la moindre loi sur la circulation: sens uniques, troittoirs,feux rouges,passages piètons n'existent pas pour eux sans parler de la nuit sans aucune lumière la plupart du temps.

Il faudrait vraiment que le département de Michèle Künsler, les différentes associatoions Pro Vélo et le parti des Verts en particulier ne se contentent pas seulement de glorifier ces deux roues mais de faire de la prévention sans qu'il ne soit nécessaire d'avoir des accidents souvent mortels pour entreprendre des actions pour faire respecter une certaine discipline et surtout  les prévenir.

C'est très bien le développement de la mobilité douce mais pas n'importe comment et en dehors de toutes règles établies.

Pourquoi les automobilistes doivent-ils respecter ces règles et pas les vélos qui , si leur nombre augmente encore, risquent de mener la circulation vers une totale anarchie!

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier

www.bea-music.com

02/04/2012

Mourir dans la dignité

Je me vois presque dans l'obligation de reprendre le même sujet que mon blog précédent suite à l'article du Courrier d'aujourd'hui "Pas au médecin d'aider à mourir".Par cet article le vice-président de la commission d'éthique Markus Zimmermann accuse et dénonce les médecins qui aident leur patient à mourir et qui, selon lui, transgressent notre  fameux serment d'Hippocrate qui, comme l'a si bien dit samedi passé Claude Torracenta, est complétement démodé. L'espèrance de vie augmente ainsi que les polypathologies invalidantes difficiles à supporter.

Ce sont tout à fait les propos d'un catholique qui au nom d'une religion totalitaire préfére laisser souffrir encore un peu les malades en fin de vie plutôt que d'abréger leur souffrances.

Le mot dérapage pour qualifier le geste de ces médecins est vraiment complétement déplacé car il s'agit bien entendu toujours de compension et,j'oserai même dire, de courage pour pratiquer un tel acte.

Ces médecins ne se "sentent" pas" investis d'une mission" comme le proclame ce théologien catholique mais ils assument jusqu'au bout leur devoir d'assistance et répondent à la confiance que leur font leur patient.

Partout on prône les "directives anticipées" qui sont l'expression de nos dernières volontés qui doivent être respectées par le corps médical et ce n'est pas un représentant de la commission d'éthique qui doit freiner ces progrés qui tendent de plus en plus à respecter notre droit à choisir notre mort comme notre ultime liberté.

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice-présidente d'EXIT.

www.bea-music.com

 

01/04/2012

Choisir sa mort

Hier samedi 31 mars 2012 Assemblée générale de l'Association suisse romande d'EXIT à Genève.

Belle présentation du Dr. Sobel président avec 2 conférences celle de la Dresse Sandra Burkardt et du journaliste Claude Torracinta intitulèe "L'ultime liberté".

Ce fut surtout l'occasion de rappeler la votation du 17 juin dans le canton de vaud concernant l'initiative d'EXIT sur l'assistance au suicide dans les EMS et du contre-projet du gouvernement vaudois.

Il faut absolument voter pour l'innitiative d'EXIT avec laquelle on maintient son automomie jusqu'à la fin car le contre projet vise en fait à limiter les assistances au suicide en EMS en mettant en place un mécanisme qui aboutit à une tutelle médicale et institutionnelle.C'est une confiscation de l'autodétermination des résidents en EMS.

Le comité de l'association EXIT ADMD Suisse romande pour le droit de mourir dans la dignité invite tous les membres vaudois à soutenir son projet et à rejeter le contre-projet qui lui est opposé

Même dans un "EMS" : je veux pouvoir choisir ma mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin et ancienne vice présidente d'EXIT

www.bea-music.com