29/11/2012

Prostitution

Plusieurs articles dans des journaux en Suisse Romande complétés par un bon Magazine/débat "Faut-il interdire la prostitution?" sur France 3 cette  semaine me font cogiter sur le plus vieux métier du monde. 

Genéve semble vraiment être le plus cool dans ce domaine et la prostitution jouit d'une liberté presque totale et d'un bon statut.

La France est très divisée et certains députés de droite rêve de l'interdire tout simplement.

Il semble même que les Pays Bas deviennent plus restrictifs face à ce problème et les fameuses vitrines se font de plus en plus rares et tendent même à disparaître au profit de logements et de magasins.

C'est certainement vrai que pour une grande partie d'entre elles c'est l'argent qui est le motif principal qui les guide.Si les prostituées existent c'est qu'il y a une demande importante mais il semble que très souvent elles ont un rôle pas uniquement "sexuel" en particulier celles qui s'occupent des handicapés.

A ce sujet , je me souvient bien de plusieurs conversations que j'ai eu la chance d'avoir avec Grisélidis et qui m'avait bien expliqué la mission sociale qu'elle remplissait auprés de la plupart de ses fidéles clients.

A ce sujet et pour défendre les prostituées j'ai fait un "Hymne aux putains" que vous pouvez écouter sur mon site et qui décrit leur manque d'amour et leur frustration.

Ne leur jetons pas le pierre car ily a dans ce monde tellement d'autres formes de prostitution bien moins avouables!

Béatrice Deslarzes

Médecin et femme

www.bea-music.com

 

 

 

 

16:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

les politiciens savent aussi se vendre pour obtenir satisfaction de la part de leur électorat,aussi jeter la pierre aux prostituées semble bien hypocrite

Écrit par : lovsmeralda | 30/11/2012

Quel billet lisse, convenu et “politiquement correct” !

Mais il est vrai que le sujet s’y prête !

Rappelons que plus de 200 personnes s’étaient bousculées, en 2009, à la cérémonie officielle donnée lors du transfert du corps de Mme Réal au cimetière des Rois. Rien que de beaux esprits avides de se montrer libres et ouverts!

Ni Simone Rapin ni Jeanne Hersch n’ont eu droit à de tels honneurs de la part de nos autorités ! Triste pour Genève et l’humanité…

Écrit par : Michèle Roullet | 01/12/2012

Les commentaires sont fermés.