25/01/2013

Contraste

Excellente emission hier soir de Temps Présent qui traitait de deux sujets terriblement tristes et pleins d'émotions : "L'hiver des sans abris" et "les hôpitaux clandestins en Syrie".

Des images et témoignages qui m'ont prise aux tripes et pour lesquelles j'ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux et je me suis même sentie coupable à certains moments devant cette précarité et cette injustice moi confortablement assise dans mon salon bien au chaud pendant que des gens dorment dehors ou se font massacrer à cause d'une guerre. Je me sens encore impuissante devant une telle misère humaine et de telles horreurs faites à des innocents même si dans la mesure de mes possibilités je m'investie comme je peux mais certaimnement pas suffisamment!

Surtout je pense aussi à tout ce beau monde qui se pavane au WEF et qui est surtout là bas pour maintenir une puissance économique qui n'a de pitié pour personne. On ronronne à Davos sans se préoccuper des guerres ni des sans abris alors que ces tous puissants ont le pouvoir de faire changer les choses si ils le voulaient.

D'un côté on parle millions de l'autre on a besoin d'un repas chaud ou du minimum de soins pour ne pas mourir.

Contracte énorme que cet amas de richesses d'un côté et ces déshérités de l'autre.

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

 

16:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.