30/01/2013

trop c'est trop!

Que de paroles plus ou moins innutiles hier soir à Infrarouge qui traitait du fameux remboursement des primes maladie payées en trop par plusieurs cantons.

Tous les participants se renvoyaient la pierre en s'accusant mutuellement.

Mais plusieurs questions restent fondamentales: que s'est-il fait au niveau fédéral pendant toutes ces années?A quoi sert un organe de contrôle des primes si il n'a pas les moyens de le faire? A qui profite ce bouillard qui persiste autour de ce remboursement? Toutes les solutions ont-elles vraiment été étudiées?

Comme bon nombre de conseillers nationaux sont dans les Conseils Administratifs des caisses comment voulez-vous que l'on trouve une solution qui serait contraire à leurs intérêts au sein même de ces assurances?

A mon avis il faut maintenir une grande solidarité entre cantons lésés pour résoudre ce problème qui retombe tout d'abord sur les assurés qui payent des primes faramineuses et qui sont toujours les victimes des assurances maladie qui s'en mettent plein les poches.

Reston unis face à ce probléme même si le dessin de Mix et Remix montrait bien à la fin que quelque soient nos menaces elles ne produiront  qu'un grand éclat de rire auprés des responsables.....

Béatrice Deslarzes

Médecin mais aussi assuré...

www.bea-music.com

14:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je n'ai pas vu Infrarouge hier soir.
Lors du vote aux Etats à Berne on nous raconte que Mme Maury-Pasquier absente
s'était fait représentée par une personne qui aurait dit-on voté contre son opinion, fallait le faire !
Quant à Robert Cramer, motus et bouche cousue, où était-il lors du vote ?
A la buvette ???
Ah, nous autres Genevois, nous sommes bien représentés à Berne !

Écrit par : bidouille | 30/01/2013

Les commentaires sont fermés.