01/02/2013

"More than honey"

L'article de la TDG sur les pesticides tueurs d'abeilles et la pétition lancée sur internet pour sauver cet insecte nécessaire à notre environnement me rappellent de nombreux souvenirs du temps où nous étions apiculteurs à notre vieux mayens à Morgins.

Difficile d'élever des abeilles en montagne en étant présents seulement les weekends car elles demandent beaucoup de soins et d'attention. C'est tout un programme sérieux qui nécessite à la fois des compètences théoriques mais surtout du feeling.

Je pense encore à ce plaisir de soulever un cadre et d'y chercher la reine marquèe d'une pastille blanche pour la repérer plus facilement au mileu de ses ouvrières bourdonnantes et parfois assez agressives envers l'apiculteur mal protégé.

Mais la mortalité des abeilles est passée de 5 à 30% en 15 ans! 

Heureusement des voix s'élévent contre le fléau des pesticides en particulier les néonicotinoïdes produits par le géant pharmaceutique Syngenta qui bien entendu conteste tous les résultats prouvants les effets néfastes sur les abeilles. La commission europèenne veut interdire ces substances nocives mais seulement pour 2 ans ce qui n'est vraiment pas suffisant.

J'espère que la pétition va influencer la décision de l'UE car c'est déjà un premier pas mais malheureusement elle est contestée par des industriels (en particulier Syngenta) qui montent déjà au créneau!

La puissance des intérêts commerciaux va t-elle gagner contre l'utilité incontestable et vitale des abeilles ?

Béatrice Deslarzes

Ancienne apicultrice

 http://www.avaaz.org/fr/hours_to_save_the_bees_rb_fr/?bOF...

 

 

10:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Continuer ainsi et l'humanité mourra non pas de l'atome mais du fric.
Actuellement une pétition est menée au niveau mondial par l'organisation AVAAZ au sujet des abeilles afin d'interdire l'usage des pesticides.

Écrit par : Lambert | 01/02/2013

merci beaucoup pour ce rappel. pétition signée (reçois normalement les alertes avaaz mais pas celle-ci), en conscience + en souvenir d'un cousin apiculteur bâlois, désespéré lorsque la maj de ses ruches furent décimées d'un coup, peu avant qu'un chauffard ne le fauche dans sa vie.

Écrit par : Pierre à feu | 02/02/2013

Les commentaires sont fermés.