19/02/2013

Renoncement fictif

Il paraîtrait que notre grand Vasella aurait renoncé à sa clause de non-concurrence donc à ses 72 millions d'indemnité!

Il aura certainement trouver un "arrangement" avec Novartis pour récupérer cet argent mais en utilisant d'autres stratagémes....Il pourrait par exemple fractionner cette somme en plusieurs "petites parties" recevables chaque mois .....Il pourrait aussi attendre quelque temps pour obtenir un certain oubli des médias et toucher une grande partie des 72 millions dans un avenir plus ou moins proche....

Je suis persuadée que cet indispensable Monsieur ne va pas renoncer à ce parachute doré....il a déjà prouvé qu'il était avide d'argent puisque tout au long de sa carrière il a sans sourciller accepté déjà pas mal de millions!

A mon avis ce renoncement est avant tout médiatique et surtout fictif car ce revirement ne correspond pas à son attitude précédente adoptée depuis des années.

N'oublions pas non plus que AG de Novartis est toute proche et que les représailles ont de quoi faire peur au Conseil administratif de ce géant pharmaceutique....

Wait and see.....mais il faudra être vigilent pour dénicher les magouilles qui mijotent....

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

14:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | |

Commentaires

Je vous cite:

"Il aura certainement trouver un "arrangement" avec Novartis pour récupérer cet argent mais en utilisant d'autres stratagémes....Il pourrait par exemple fractionner cette somme en plusieurs "petites parties" recevables chaque mois .....Il pourrait aussi attendre quelque temps pour obtenir un certain oubli des médias et toucher une grande partie des 72 millions dans un avenir plus ou moins proche..."

Si cela n'est pas au moins un procès d'intentions ou au mieux de la diffamation... Si c'est cela le profil politique des Verts... Bonjour les résultats aux prochanes élections.

N'importe quoi. Et ne venez pas dire que je prends la défense de Vasella car ce n'est pas le cas - j'étais indigné par la somme de 72 millions.

Mais votre manière d'insinuer, non, vraiment non.

Écrit par : Déblogueur | 19/02/2013

@Déblogueur

Si ne pas croire au Père Noël est de la diffamation, alors je crains que nous ne soyons nombreux à diffamer :-)

Et pour précision, ne suis ni de gauche, ni de droite, ni du centre. Je suis là où est le bon sens, lorsque par impossible il arrive de le rencontrer, ce qui reconnaissons-le n'est pas souvent. Le manque de vision holistique de la politique me fait facilement dresser les cheveux sur la tête ;)

Quand bien même ce Monsieur ne toucherait pas ses 72 millions d'une manière ou d'une autre, ce à quoi je ne crois absolument pas, il en touchera au moins 30 de pré-retraite...

Est-ce bien raisonnable ?

Le problème du serpent qui se mord la queue, Monsieur, c'est qu'il finit par manger sa tête. Et c'est ce qui est en train de se passer aujourd'hui dans l'économie, dont on voudrait faire croire que ce sont les vaches à lait qui n'ont plus de lait qui en sont responsables...

Un peu de lucidité ne nuit pas.

Écrit par : Jmemêledetout | 19/02/2013

C'est vrai que Mme KUNZLER est pas mal aussi. Elle ne touche pas des millions d'indemnités, par contre elle gaspille beaucoup d'argent des contribuables...

Écrit par : davide | 20/02/2013

Madame je pense que vous avez raison et que sournoisement une manoeuvre va avoir lieu
mais non; c'est déjà fait: on nous a expliqué que cet argent avait été versé en 2010 sur un compte dans une banque privée
On peut penser que cet argent "dort" sur un compte, ce compte il a un propriétaire et ce propriétaire est Monsieur .... The winer is !

NB je ne vois pas ce que vient faire MMe Kunzler dans cette affaire. Pour cette fois on parle d'un type compétent et brillant donc Mme K n'est en rien concernée

Écrit par : pralong | 20/02/2013

Dommage que dame Deslarzes n'est pas restée coincée dans son mayen valaisan sous 3 mètres de neige. Il critique mon canton sans retenue et se mêle de problèmes qui ne la concernent nullement.
Publiez ce commentaire si vous en avez le courage

Écrit par : François-Henri Jolivet | 20/02/2013

Les commentaires sont fermés.