05/04/2013

Débauche de soins

Santésuisse par l'intermédiaire de son directeur Christoph Meier, parle de l'offre pléthorique médicale qui ferait exploser les coûts de la Santé (Maladie) en accusant surtout la multitude de spécialistes présents en particulier en milieu urbain.

Tout d'abord il ne faut pas oublier que Santésuisse est l'organe de représentation des assurances maladie donc son objectivité reste assez douteuse!

Il est vrai que la médecine offre actuellement une mutitudes de techniques qui se font parfois trop coûteuse et pas toujours complétement nécessaires. Mais cela n'est pas du à la seule volonté des médecins mais aussi souvent à la demande insistante des patients qui peuvent s'informer de leur cas sur internet et ainsi connaître toutes les nouvelles techniques mises à disposition.

Ne pas oublier aussi le veillissement de la population qui montre de plus en plus de pathologies et qui ainsi côute de plus en plus cher. Ce qui contribue également aux dépenses  dans le domaine de la Santé ce sont les frais des EMS (Etablissements Médicaux Sociaux pour les "vieux") et tous les traitements que l'on fait pour les personnes âgées souffrants de différents types de démence dont l'Alzeimer sans beaucoup de résultats.

Il faut bien entendu aussi tenir compte du côut exorbitant de certains traitements oncologiques qui souvent ne font que prolonger la vie de quelques mois sans guérir le patient.

 

La prolongation de la fin de vie dans des conditions proches de l'acharnement thérapeuthique est un facteur dont il faut également tenir compte et qui pourrait bien souvent être évité.

La question  n'est donc pas aussi simple que le prétend Santésuisse car cela reste un problème mutifactoriel.

Béatrice Deslarzes

Médecin 

www.bea-music.com

 

 

17:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

Chère Béatrice,
Embauchez Jérôme Cahuzac, il est au chômage, désormais sans amis de gauche en France, et .... presque dans la misère

Écrit par : Francis GRUZELLE | 05/04/2013

Bravo pour votre audace "dissidente" !

J'ai aussi pondu un texte non convenable sur le thème:

" Le suicide bientôt remboursé par les caisses-maladie ?"

http://tinyurl.com/bfoh79k

Cassons le business industriel des soins acharnés.

Cela dit: longue et surtout BONNE vie à chacune et à chacun !

Et tâchons tous, en attendant, de nous rendre utiles à autrui.

Écrit par : jaw | 05/04/2013

ça devient outrageant pour les plus âgés de lire sans cesse qu'ils coutent cher.C'est pas nécessaaire de remuer le couteau dans la plaie à chaque fois que Santésuisse parle de hausses.N'oubliez pas les nombreux jeunes drogués avec les nouvelles substances arrivées en France et en Suisse ces jeunes là couteront encore plus et longtemps que ces *vieux* qui semblent si dérangeants mais qui eux ont fait tourner l'économie et souvent sans voiture,travaillant les deux et élevant leurs enfants sans se plaindre,n'ayant jamais demandé l'aide sociale pour un oui ou un non comme c'est souvent le cas de nos jours

Écrit par : lovsmeralda | 05/04/2013

Très bonne analyse, mais il ne faut pas oublier aussi le tarif des médecins, qui malgré le nombre d'années d'étude, est, à mon sens, trop excessif.

Écrit par : davide | 05/04/2013

Bravo ! Tout est dit sur ces quelques lignes. Il existe aussi un problème dit générique qui ne fait qu'amplifier le choix du patient et trop souvent le prix des médicaments... Personne ne devrait dicter notre choix, si je souhaite me soigner coûte que coûte je prendrais les dispositions nécessaires pour en arriver à mon but, même en lisant les témoignages parfois horrible des patients traités dans la communité européenne. Chaque personnes est différente, chaque soins ont leurs particularités, claques médecins ont leurs techniques... Mais au bout de ce tunnel, qui en paie les frais ? Toujours le premier qui se plaint de ces maux, plus ou moins coûteux sans oublier les assurances qui ne cessent d'augmenter nos cotisations. Bref, je ne vais pas abuser de votre temps et vous rendre malade avec mes maux...;-) ABE.

Écrit par : Gonzo | 06/04/2013

chère Madame, je crois que vous vous trompez de métier, en effet, l'économie appartient aux élus, votre rôle est de porter les soins à la population qui vous fait confiance. Le soin porté aux personnes âgées et aussi un soulagement offert aux proches. Sinon votre discours me rappelle une certaine époque...tout ce qui est sans rendement est inutile, belle mentalité...la grâce est lacunaire.La santé d'un individu concerne tous.

Écrit par : Zara | 07/04/2013

Les commentaires sont fermés.