28/04/2013

Coup de gueule

Le sujet est vraiment d'actualité puisque la TDG et Le Courrier publie tous les deux presque une pleine page concernant la réaction des associations qui défendent l'assistance au suicide comme un choix de fin de vie.

Leur voix se sont élevées contre le programme national de recherche PNR 67 "Fin de vie"et surtout contre la nomination d'un théologien catholique à la tête du comité de ce programme.

Comme médecin conseil de l'une de ces associations Ex International, comme membre et surtout ancienne vice-présidente de d'Exit je ne peux qu'approuver cette fronde qui est justifiée pour les raisons suivantes:

-Cette étude  donne une trop grande place à l'assitance au suicide dont le sort a déjà été réglé à plusieurs reprises au niveau politique et médical pour conclure quil  est légal selon le droit suisse actuel.

-Le point qui suscite pour moi la plus grande contreverse  c'est surtout le choix de Markus Zimmermann dont on connait très bien les idées religieuses très catholiques et ses rétiscences envers l'assistance au suicide. Il me semble que pour être à ce poste il faudrait quelqu'un de plus neutre concernant le problème de fin de vie car il est tout à fait impossible à mes yeux que ce théologien reste objectif face à un sujet qu'il a toujours combattu.C'est comme si on nommait le président d'Exit à ce poste ce serait tout aussi subjectif et inimaginable!

-ce dont je suis assez fière c'est de voir dans cette polémique la solidarité dont font preuve les différentes associations et surtout de voir cité  Ex International qui à mon avis restait toujours un peu trop discrète ce qui ne permet pas de faire avancer nos idées concernant le choix de sa mort même pour les étrangers.

Nous aussi soyons solidaires avec ces associations qui luttent  pour faire reconnaître nos droits face au choix de notre fin de vie.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Ex-International, ancienne vice-présidente d'Exit Suisse Romande

www.bea-music.com

 

 

 

16:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Difficile d'être “neutre” sur ce sujet! On est ou Pour ou Contre. Donc vos griefs sur la nomination à la tête de ce programme reviennent à revendiquer quelqu'un qui puisse appuyer votre politique.

Écrit par : Michèle Roullet | 28/04/2013

Les commentaires sont fermés.