08/06/2013

Paradoxal

Une grande liquidation de vinyles qui dorment aux Pàquis vont être bradés pour la Fête de la musique de cette année. Il semblerait que c'est une "collection obsolète" et qui doit être liquidée.

Mais lors de la présentation de la Fête qui a eu lieu avec  le conseiller administratif Sami Kanaan responsable de la culture et du sport, il a déclaré "le vinyle revient en force" pour lancer cette vente de 15.000 albums des discothèques municipales.

Quel paradoxe! Si le vinyle revient à la mode à mon avis ce n'est pas le moment de le brader mais plutôt de le vendre à prix fort par exemple pour une bonne cause ou une association qui a besoin de soutien.

Cette manne serait certainement la bien venue pour des organisations qui demandent de l'aide et pas seulement dans la culture. Par exemple Caritas ou le Caré qui sont au service des plus démunis.

J'espère que Sami Kanaan lira ce blog qui pourrait peut-être lui suggérer de considérer cette collection comme rare et dans l'air du temps.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne ( qui vient de sortir un vinyle de musique électronique à découvrir sur son site.)

www.bea-music.com

15:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.