10/06/2013

Assistance au suicide

"L’audience qui s’ouvre ce matin au Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers relance le débat sur le rôle des médecins dans l’assistance au suicide. Le Dr. F.* a prescrit une ordonnance de Pentobarbital, un barbiturique légalement administré en Suisse dans le cadre de l’aide au suicide. Il l’a ordonné, alors même que son patient refusait tout diagnostic".

 Pour moi ce médecin n'a fait que respecter la volonté de son patient  d'une part en ne faisant pas d'examens contre sa volonté et en répondant à sa demande d'aide au suicide. Le Tribunal en accusant ce médecin est en contradiction avec la nouvelle loi de la protection de l'enfant et de l'adulte qui a force de loi depuis janvier 2013 et qui contraint le médecin à respecter entre autre les directives anticipées même en cas de démence sous peine d'être poursuivi.

 L'important c'est que le patient ait tout son discernement ce qui a été le cas dans cette affaire.

Je trouve ce médecin particulièrement courageux et j'espère bien que c'est l'avis de la pluspart de mes confrères.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil à ExInternational 



17:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Dans la droite ligne de l'interview du nouveau directeur des HUG

Écrit par : MM | 10/06/2013

Les commentaires sont fermés.