24/06/2013

Caméléon

J'ai cru que cet animal vivait exclusivement sous les tropiques.

Je crois bien que je me suis trompée car j'ai découvert deux caméléons femelles à Genève au pied du Salève!

L'une a été élue comme conseillère municipale pour un parti gris-orange se définissant du centre.Elle démissionne de ce parti en cours de législature et elle reste au Conseil Municipal comme indépendante (sans couleur) où elle siège actuellement. En même temps elle vient d'adhérer à un parti de droite teinté de vert au nom duquel elle va se présenter au niveau cantonal.

L'autre a été élue pour un mouvement contestataire de couleur jaune et rouge pour lequel elle a siégé également comme député, toujours pour le même parti dont elle vient d'être exclue.Il y a quelques jours, elle a été reçue les bras ouverts par le parti dominant bleu-violet de sa commune dont elle vante les couleurs sur Facebook.

En politique on a déjà connu des caméléons mâles. Est-ce que cette tendance est-elle en train de toucher les femmes au nom de l'égalité?

Béatrice Deslarzes

 Conseillère municipale fidèle à sa couleur.

www.bea-music.com

14:26 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

18/06/2013

David et Goliath...

C'est avec une grande joie que j'ai appris le refus du Conseil National concernant la "Lex USA".

Les conséquences seront certainement pas simples ni faciles mais enfin la petite Suisse ne courbe  pas totalement l'échine (voir mon ancien blog) devant le géant américain. Ce fut pourtant un combat innégal entre le géant Goliath et le petit David qui ne l'a pas encore vaincu mais le force à reculer et à respecter un peu mieux notre pays qu'auparavant.

Est-ce que ça vaut la peine de crier victoire car il faut rester très méfiant, la toute puissante Amérique a certainement plus d'un tour dans son sac?

Mais ce qui est important c'est que aujourd'hui on peut dire que le bon sens a prévalu car ce paquet proposé par les américains et défendu par notre conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf n'ètait vraiment pas clair et manquait de précisions concernant les clauses de ce  contrat qui était surtout en faveur des banques.

Il faut encore repasser par le Conseil des Etats en souhaitant que Luc Recordon retourne sa veste encore une fois et ce serait pour la bonne cause....mais il est dans le Conseil Administratif de la BCV.....ce qui risque bien de l'influencer un tout petit peu.....

Aujourd'hui je suis fière de notre Conseil National qui nous permet de relever la tête....

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère Municipale Verte à Veyrier

www.bea-music.com

15:37 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

14/06/2013

Rationnement des soins

J'approche gentiment de l'âge pour lequel se soigner sera probablement un luxe....Et oui à partir de 80 ans on entre dans le quatrième âge et se pose la question cruciale : avons -nous encore le droit d'avoir des soins?

Cette réflexion rondement menée par la TDG de jeudi 13 juin doit se faire car les vieux sont de plus en plus nombreux et coûtent de plus en plus cher.

Il ne faut pas se leurrer cette limitation existe déjà et j'espère surtout lorsqu'il s'agit de prolonger une vie qui n'a plus de sens ni de dignité.

Remplacer des "pièces" défectueuses par des objets mécaniques ou des robots j'espère que la médecine va savoir s'arrêter dans ces soit disant progrés; l'homme n'est pas éternel et j'espère que l'on a encore le droit de mourir arrivé à un certain âge et surtout mourir dignement.

Selon plusieurs études on sait trés bien que c'est le dernier mois de la vie qui coûte le plus. Alors pourquoi prolonger  cette vie qui souvent ne vaut plus la peine d'être vécue? Pourquoi s'acharner encore avec souvent des traitements pénibles et inutiles?

La volonté du patient prime et elle a force de loi depuis janvier 2013 avec le nouveau Droit de l'enfant et de l'adulte ; c'est la raison pour laquelle il faut absolument rédiger ses Direstives anticipées qui expriment clairement ce que vous désirez pour votre fin de vie et qui doivent être respectées par le corps médical.

Naître n'est peut-être pas un choix mais accepter la mort en est un!

Béatrice Deslarzes

Médecin 

www.bea-music.com

 

 

11:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

10/06/2013

Assistance au suicide

"L’audience qui s’ouvre ce matin au Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers relance le débat sur le rôle des médecins dans l’assistance au suicide. Le Dr. F.* a prescrit une ordonnance de Pentobarbital, un barbiturique légalement administré en Suisse dans le cadre de l’aide au suicide. Il l’a ordonné, alors même que son patient refusait tout diagnostic".

 Pour moi ce médecin n'a fait que respecter la volonté de son patient  d'une part en ne faisant pas d'examens contre sa volonté et en répondant à sa demande d'aide au suicide. Le Tribunal en accusant ce médecin est en contradiction avec la nouvelle loi de la protection de l'enfant et de l'adulte qui a force de loi depuis janvier 2013 et qui contraint le médecin à respecter entre autre les directives anticipées même en cas de démence sous peine d'être poursuivi.

 L'important c'est que le patient ait tout son discernement ce qui a été le cas dans cette affaire.

Je trouve ce médecin particulièrement courageux et j'espère bien que c'est l'avis de la pluspart de mes confrères.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil à ExInternational 



17:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

09/06/2013

J'ai honte....

A l'écoute des résultats des votations fédérales ce dimanche je ressent un profond sentiment de honte face surtout à l'acceptation massive de la loi sur l'asile par tous les cantons.

C'est bien entendu la volonté populaire qui s'est exprimée mais je suis persuadée que la campagne pour le oui axée essentiellement sur l'accélération des procédures a masqué la triste réalité des autres points qui représentent un durcissement de la politique d'asile de la Suisse.

Où est donc passée notre politique d'accueil par rapports aux étrangers les plus démunis?

Le vote d'aujourd'hui enferme de plus en plus la Suisse dans son ilôt de richesse qu'elle n'est pas prête à partager et me paraît aller à contresens des droits humanitaires élémentaires que la Suisse défend depuis longtemps.

La Suisse montre aujourd'hui  un visage qui rejoint celui qu'elle peut montrer  avec ses "vols spéciaux" et elle  ferme ses frontières en se recroquevillant sur elle-même.

Chacun défend sa petite place dans ce soit-disant paradis loin de l'enfer des autres.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale verte à Veyrier.

www.bea-music.com

 

 

 

14:06 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

08/06/2013

Paradoxal

Une grande liquidation de vinyles qui dorment aux Pàquis vont être bradés pour la Fête de la musique de cette année. Il semblerait que c'est une "collection obsolète" et qui doit être liquidée.

Mais lors de la présentation de la Fête qui a eu lieu avec  le conseiller administratif Sami Kanaan responsable de la culture et du sport, il a déclaré "le vinyle revient en force" pour lancer cette vente de 15.000 albums des discothèques municipales.

Quel paradoxe! Si le vinyle revient à la mode à mon avis ce n'est pas le moment de le brader mais plutôt de le vendre à prix fort par exemple pour une bonne cause ou une association qui a besoin de soutien.

Cette manne serait certainement la bien venue pour des organisations qui demandent de l'aide et pas seulement dans la culture. Par exemple Caritas ou le Caré qui sont au service des plus démunis.

J'espère que Sami Kanaan lira ce blog qui pourrait peut-être lui suggérer de considérer cette collection comme rare et dans l'air du temps.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne ( qui vient de sortir un vinyle de musique électronique à découvrir sur son site.)

www.bea-music.com

15:29 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/06/2013

Bea et les médias

Mai 2013 - Bea plonge dans les médias 

Le mois de mai fut un mois très actif pour Beatrice Deslarzes et la sortie de son vinyl issu du CD "Rebelle remixed" dans les médias avec des interviews, des articles et des vidéos. Vous pouvez la suivre sur les liens ci-dessous en cliquant sur les logos.

Interview dans l'émission Vertigo sur RTS la 1ère par Pierre-Philippe Cadert

Article dans le journal 20 Minutes et interview sur le site www.tillate.com

                          

Reportage vidéo sur Leman Bleu dans l'emission "Les gens d'ici"

Vous pouvez retrouver toutes ces news et informations sur le site 

www.bea-music.com

Meilleurs messages

Beatrice Deslarzes

Médecin - Musicienne 

15:53 Publié dans Musique | Tags : bea, musique, rebelle, music, remix, cd, 20mn, rts, vertigo, leman bleu, tv, television, radio, web, video, clip, electro, mamie, deslarzes | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

01/06/2013

Une mine d'or:

Titre : Une mine d'or


La Suisse est peut-être à la pointe en matière de biotechnologies comme  le souligne très bien l'article de l'Hebdo de cette semaine. Tout est mis en oeuvre pour développer des traitements pour lutter contre ce fléau qu'est la maladie d'Alzeimer. 
 
On pourrait se féliciter des  progrès faits en matière de traitement et dire bravo à toutes ces boîtes pharmaceutiques qui travaillent dans ce sens.
Mais je crois que l'on oublie beaucoup l'aspect économique qui me paraît primordial. C'est un marché florissant et en pleine expansion et qui promet beaucoup pour l'avenir. D'où l'intérêt grandissant de nombreuses firmes pharmaceutiques. Cette recherche est un placement sûr et prometteur et qui pousse à la consommation exagérée de médicaments qui n'ont pas encore prouvé leur efficacité et avec des effets secondaires nombreux et presque tout aussi invalidants que la maladie elle-même.
 
Avec le nouveau "Droit de l'enfant et de l'adulte "entré en vigueur en janvier 2013 on peut espérer que bien des personnes d'un certain âge ( mais bien avant c'est encore mieux) auront rédigé leur "Directives anticipées" pour que la médecine ne s'acharne  pas sur elles simplement pour faire du profit.
Méfions nous de cette course folle de certaines recherches qui font souvent croire à une sorte d'éternité de l'être humain mais à quel prix financier et surtout moral. 
 
Mieux vaut avoir une qualité qu'une quantité de vie ce qui n'est pas du tout le cas de tous ces traitements dont on fait la pub pour s'en mettre plein les poches.....
 
Béatrice Deslarzes
Médecin ORL et Médecin Conseil d'Exinternational
 

14:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |