03/07/2013

Touché...coulé

Gros titre dans la TDG d'aujourd'hui autour de la fameuse plage des Eaux-Vives, idée lancée par Robert Cramer un écologiste affirmé il y a déjà plusieurs années! Le WWF a gagné et je suis d'accord avec le Tribunal administratif qui annule les autorisations de construire.

Je me demande même si les Verts actuellement représentés par Michèle Künzler ne se sont pas faits un peu avoir par ce projet de plage idyllique et soit disant indispensable à leurs yeux et aux yeux de plusieurs partenaires!

Il ne faut pourtant pas oublié que derrière ce vaste projet il y a la Nautique qui a tout intèrêt à l'extension de son complexe qui abrite surtout le gratin genevois. Elle était d'ailleurs prête à débourser 30 millions sur les 91 millions que coûte ce projet assez faramineux.

On rêve de plage ensoleillée mais derrière il y a les affaires qui importe surtout à ce "refuge" des gros bâteaux genevois.

Pour moi cela sentait beaucoup le lobby d'une certaine classe aisée qui se trouve un peu à l'étroit dans ces locaux et qui elle rêve avant tout d'argent et non pas de plage merveilleuse destinée au "peuple".

Il faut se méfier des rêves trop naïfs  qui souvent cachent une réalité beaucoup plus terre à terre....

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

15:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

On retrouve bien là le caractère du Genevois grognon qui peine à s'émerveiller devant la simplicité. Nous ne sommes pas loin du complot. Et après on s'étonne que les meilleures volontés perdent la foi et l'énergie.

Écrit par : Pierre Jenni | 03/07/2013

Je crois que les Genevois ne méritent pas cette plage, ni la traversée de la rade, ni aucun projet ambitieux. Ils sont trop attachés à la médiocrité. Pour vivre heureux, soyons petits ! Et le parti écologiste est le digne représentant de cette médiocrité, hélas.

Écrit par : jmo | 04/07/2013

Je préfère voir les bateau de ces nantis/bienheureux bien "parqués" dans cette extension plutôt que de les voir s'entasser, comme maintenant, sur nos quais et nous pourrir nos quais...
(d'autant plus qu'avec 30 millions, la Nautique finance elle-meme son extension)

De plus, sachant que le président du TA est un membre du WWF (et même membre du comité jusqu'en 1994!), il est juste proprement scandaleux qu'il ne se soit pas révoquer/désister de lui-même pour conflit d'intéret.

Encore plus scandaleux, si l'on songe que les responsable genevois devaient bien savoir cela. Elle aurait dû demandé sa révocation immédiate, voyant la malhonneté intellectuelle de ce dernier à ne pas se désister lui-même.

De là à en déduire que tout cela a été fait sciemment pour couler un beau projet qui fait l'unanimité à part ces quelques zozos... il n'y a qu'un pas.

Écrit par : Pierre Roche | 04/07/2013

Peut-être ne méritons -nous pas d'avoir de grands écrivains JMO a bien trop de talent pour que nous , je cours acheter un dernier Harlequin c'est tout juste bon pour mon niveau de lecture à lire sur un quai de gare du CEVA .

Écrit par : briand | 04/07/2013

Les commentaires sont fermés.