29/07/2013

L'inconnu du lac...

C'est vraiment un beau film qui mérite bien les quatre et même cinq étoiles données par les professionnels des différents journeaux romands.

Le scénario est parfait; l'histoire accroche bien; les acteurs sont tout à fait à la hauteur mais il y a une réflexion que j'ai envie de partager et qui me titille depuis que j'ai pu voir ce film.

Alain Guiraudie a peut-être créeé le buzz avec "L'inconnu du lac", il se défend d'avoir voulu faire une provocation en insérant des vrais hardeurs qui font par moment les doublures, scénes qui d'aprés lui font partie de l'amour et qui ne peuvent être dissociés du sexe.

Car du sexe il y en a .....Partout dans les coins de la forêt ....du sexe avec n'importe qui ....toujours entre hommes...mais sans beaucoup de choix ....des rapports uniquement sexuels .....bref en un mot il y a beaucoup de cul quitte à nous lasser un peu mais surtout à donner une image relativement négative des homosexuels qui ne pensent qu'à baiser.....

Je crois qu'il peut y avoir de la tendresse et même de l'amour entre un homme ou une femme du même sexe et que cet orgie de sexe montre plutôt une image négative de l'homosexualité.

Je me suis demandée quelle pouvait être la réaction d'homosexuels devant ce film.Est-ce que cela est proche de la réalité ou complétement éloigné des relations qui existent entre eux? 

Je ne connais pas de couple homosexuel dans mon entourage mais je serais très intéressée à connaître leur avis. 

A vos plumes si vous passez par ce blog.....

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne hétérosexuelle...

www.bea-music.com

16:56 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

25/07/2013

Burn-Out

Que d'hommages flatteurs et de compliments qui fusent de partout à la suite du suicide du patron de Swisscom Carsten Schloter cet homme entreprenant qui a fait la gloire de cet opèrateur mais à quel prix... celui de sa vie.

Il mérite certainement toutes ces louanges mais personne n'a compris son désarroi lorsqu'il était vivant et en pleine forme d'aprés son entourage. Toujours gagnant en train de se faire des challenges il a donné le change en cachant sa souffrance et sa solitude et personne ne l'a ressenti autour de lui, personne pour lui tendre simplement la main.

C'est à cela que je pense aprés sa mort car il faut une sacrée dose de ras le bol pour en arriver à se suicider à cet âge là.

Cette mort devrait faire réfléchir de nombreux patrons qui brûlent la chandelle par les deux bouts et se retrouvent trop souvent face à une triste réalité dans un grand isolement  malgré leur réussite.

Les patrons eux aussi ont besoin de contact , de soutien et même d'amitié ou d'amour. C'est certainement ce qui a manqué à Schloter qui peut-être aurait réussi à survivre dans sa tour d'ivoire.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com 

10:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

21/07/2013

Warlu, le retour

Un régal comme le dit si bien Isabelle Falconnier dans un des Hebdo de l'été (peut-être pas le tout dernier vue mon absence de Genève pour cause de foins en Valais!)....

Elle fait une critique assez sévére du retour de Dominique Warluzel aprés une peu plus de 6 mois d'absence. Pour elle sa résurection serait parfaitement orchestrée et le brillant avocat serait à nouveau aux affaires en particulier pour lancer les réservations pour sa piéce de théâtre "Fratricide" qui se joue à Genève dés le 1er octobre!

Je suis parmi les ménagéres qui ont été attendries par son témoignage dirrigé par son ami Darius Rochebin à la TV mais comme médecin j'ai tout de même diagnostiqué une sacrée augoisse frisant la panique surtout lorsque le journaliste a évoqué la possibilité d'un suicide. La voix de Warluzel a chevroté et son visage s'est assombri laissant apparaître un certain effroi et même de la peur.

Pour ma part je ne pense pas que le grand avocat est revenu avec la même arrogance qu'autrefois .Il m'est apparu très diminué et plutôt dépressif  aprés son AVC qui lui laisse tout de même son bras gauche drôlement handicapé (lui qui était gaucher!)  

Mais vous me rétorquerez qu'il ne faut pas oublier qu'il fut un très bon comédien mais pour moi, même si il y a une certaine part de mise en scéne.... il a pris un sacré coup!

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

16:31 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

05/07/2013

FEGEMS

Un article de la TGV qui détaille  le gros problème financier qu'affronte de plus en plus les établisssements médicaux sociaux (EMS) à Genève problème que l'on pourrait certainement étendre à de nombreux cantons car le viellissement de la population ne touche pas seulement la Suisse mais le monde entier.

Je me suis hasardée à faire un petit calcul rien que pour les comptes d'exploitation pour savoir combien coûte un résidant par année: environ 520 millions c'est la somme globale. Il y a en tout à Genève 3683 personnes en EMS; cela donne le résultat d'environ 140.000 Frs par individu et ce ne sont que les frais d'exploitation sans tenir compte des frais d'investissement. Presque 50% est pris en charge par la LAMal le reste revient au résidant ou à sa famille ou à l'Etat si les charges ne peuvent pas être réglés par ces derniers.

Ces chiffres donnent vraiment à réfléchir quand on pense que prés de 60% des occupants d'EMS présentent des démences à différents stades dont la plus connue est la maladie d'Alzeimer.Démences qui engendrent surtout de nombreuses difficultés tant pour la personne concernée que pour son entourage familial et médical.

 Une petite brochure édité par Le Conseil d'Ethique de la FEGEMS édicte des recommandations "Respect des volontés du résidant atteint de troubles cognitifs".

En se basant sur le nouveau code civil qui est entré en vigueur le 1er janvier 2013 et qui renforce l'autodétermination du résidant ou futur résidant : alors qu'il est encore capable de discernement, il peut désigner un mandataire pour la gestion de ses affaires courantes (mandat pour cause d'inaptitude "à venir"),rédiger des directives anticipées et désigner un représentant thérapeutique.

Je pense que c'est surtout ce point qui me paraît essentiel dans l'information délivrée à la population qui va vieillir et devenir peut-être les futurs résidants de ces établissement.

Cette prévention  éviterait bien des problèmes et surtout bien des souffrances physiques et morales au résidant lui-même, à sa famille et aux professionnels de la santé.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'ExInternational

www.bea-music.com

 

 

 

17:05 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

03/07/2013

Touché...coulé

Gros titre dans la TDG d'aujourd'hui autour de la fameuse plage des Eaux-Vives, idée lancée par Robert Cramer un écologiste affirmé il y a déjà plusieurs années! Le WWF a gagné et je suis d'accord avec le Tribunal administratif qui annule les autorisations de construire.

Je me demande même si les Verts actuellement représentés par Michèle Künzler ne se sont pas faits un peu avoir par ce projet de plage idyllique et soit disant indispensable à leurs yeux et aux yeux de plusieurs partenaires!

Il ne faut pourtant pas oublié que derrière ce vaste projet il y a la Nautique qui a tout intèrêt à l'extension de son complexe qui abrite surtout le gratin genevois. Elle était d'ailleurs prête à débourser 30 millions sur les 91 millions que coûte ce projet assez faramineux.

On rêve de plage ensoleillée mais derrière il y a les affaires qui importe surtout à ce "refuge" des gros bâteaux genevois.

Pour moi cela sentait beaucoup le lobby d'une certaine classe aisée qui se trouve un peu à l'étroit dans ces locaux et qui elle rêve avant tout d'argent et non pas de plage merveilleuse destinée au "peuple".

Il faut se méfier des rêves trop naïfs  qui souvent cachent une réalité beaucoup plus terre à terre....

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com

15:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |