02/08/2013

Prévention mise à mal...

La TDG et même le Courrier s'en donnent à coeur joie pour dire que la prévention auprés des jeunes ne porte pas ses fruits surtout concernant l'alcool. Ces jeunes connaissent bien les effets néfastes de cette substance et bien d'autres dont le tabac et les autres drogues mais ils en abusent quand même.

On devrait chercher le vrai pourquoi car  on essaye vainement de faire des campagnes préventives mais avec des moyens financiers beaucoup plus modestes que les industries qui vendent ces produits.

On  matraque les jeunes avec la pub pour les bières en particulier: télévision, journaux et festivals et on s'étonne que la prévention ne marche pas. C'est là que se trouve le vrai noeud du problème et c'est là que l'on devrait agir.

C'est comme si on voulait remplir une fontaine à laquelle on a enlevé le bouchon pour l'écoulement de l'eau.D'où une action préventive innutile car il faut avant tout remettre le bouchon pour être efficace c'est à dire interdir la publicité malsaine divulguée par les différents médias et institutions qui tirent un grand profit de ces pubs totalement invasives et mensongéres en particulier auprés des jeunes.

Gare à ces lobbies puissants et omniprésents qui sabotent toute tentative d'une réelle prévention.

Béatrice Deslarzes

Médecin et musicienne

www.bea-music.com 

 

11:17 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Les parents pourraient également diminuer l'argent de poche qu'ils donnent à leurs enfants.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04/08/2013

Les commentaires sont fermés.