08/10/2013

Pourquoi avons-nous échoué?

Je reviens sur l'échec cuisant des Verts aux élections de dimanche dernier car j'ai dévoré la dernière TDG qui tente d'analyser cette débâcle et en parallèle le succès incompréhensible du MCG....

C'est facile d'en "avoir marre" surtout sans programme bien défini.....soit-disant on promet des tas de changements mais sans jamais dire lesquels.....

Je ne comprend pas pourquoi la population genevoise fait confiance à ce parti qui se contente d'en" avoir marre" et de bluffer sans aucune ligne de projets pour l'avenir.....

C'est assez terrifiant de voir cet engouement pour de la fumée sans feu qui paraît éblouir une grande majorité de citoyens...

Je suis persuadée que c'est aux partis en place, et surtout les Verts, de se montrer plus entreprenants et innovateurs et au risque de me répéter (voir mon précédent blog) de faire leur mea culpa intérieur en reconnaissant leurs erreurs et surtout en essayant de trouver des solutions pour aller de l'avant avec des partenaires fiables et prêts à soutenir les grandes lignes du programme de la nouvelle législature verte concernant la mobilité,le logement,l'énergie,la sécurité,l'économie et l'environnement (tout se trouve sur le site des verts)....

Cherchons ensemble et accrochons nous pour faire partager nos idées à la majorité des genevois!

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier

www.verts-ge.ch

16:19 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | |

Commentaires

Pourquoi incompréhensible le succès du MCG??? Observant les élections genevoises de loin, je trouve ce résultat très compréhensible. Peut-être avez-vous fortement contribué à la progression du parti qui entend ceux qui en ont marre...

Écrit par : Martin Leu | 08/10/2013

le Gange le fleuve le plus pollué au monde possède peut-être la réponse.On sait de nombreux adeptes écolos abonnés désormais à l'hindouisme cherchant purification dans ces eaux sans doute pour se débarrasser des scories d'interdits dont eux-mêmes sont les premiers à en être dégoutés.
Et ils sont nombreux peut-être que parmi eux se trouvent d'anciens Verts,qui sait!
C'est comme le parent qui veut se montrer trop parfait ,pour finir c'est lui-même qui devient prisonnier de son système

Écrit par : lovsmeralda | 08/10/2013

Les Verts, liste pour qui j'avais voté en 2009, ont payé les erreurs de Michèle Künzler qui n'a pas su s'approprier et modifier les projets clefs en mains de Cramer, allant ainsi dans le mur avec un exercice sur la mobilité douce totalement dogmatique.

De plus, "le prix à payer" de Hodgers" dans l'affaire Adeline a été la phrase de trop.

Enfin, David Hiler aura été un très bon ministre des finances, un économiste reconnu mais qui n'a pas porté l'étiquette du développement durable par exemple.
La qualité de son mandat est donc personnelle et n'a eu aucune plus-value sur les Verts, qui eux n'ont pas su mettre en valeur ses résultats.

Les Verts doivent cesser de vouloir traiter de tout les sujets. Le développement durable, la lutte contre la pollution, l'avenir de nos enfant, la mobilité pour tous, sans rentrer dans des dogmes insupportables, sont déjà suffisants pour ne pas se perdre ailleurs.

Meilleurs message !

W.S.

Écrit par : schlechten | 08/10/2013

"Peut-être avez-vous fortement contribué à la progression du parti qui entend ceux qui en ont marre..."
Vous avez tout à fait raison. Les gens n'aiment pas se faire traiter de c*, même si c'est sous la forme de "populistes", de "xénophobes", d'"islamophobes" et parfois de sous-entendus pas plus flatteurs.
Ce jeu d'étiquettes n'est pas digne de partis qui se veulent justement plus "dignes" que d'autres et les gens qui chez nous ont encore l'impression de faire partie du "peuple" des moins instruits, des moins payés, de ceux qui ne font pas partie d'une clique de copains puissants sur les réseaux desquels on peut compter, ont envie d'être écoutés avec un minimum de respect, même et surtout par ceux qui pensent qu'ils savent mieux et pourtant ne partagent pas leurs difficultés.
Mettre des étiquettes à ces gens ne peut pas tenir lieu d'une politique propre à alléger leurs soucis. Les insulter au lieu de leur expliquer clairement et avec patience en quoi ils se trompent en faisant confiance à des gens qui leur promettent monts et merveilles sans avoir les moyens ni peut-être la volonté d'en réaliser ne serait-ce qu'une partie (je pense exprimer là ce que vous pensez).

Écrit par : Mère-Grand | 08/10/2013

C'est bien connu : Le MCG gagne parce qu'il dit ce que les électeurs ont envie d'entendre même s'il savent que ce qu'on leur promet ne se réalisera pas !

Ce qui me permet d'affirmer que... Churchill - qui promettait à son peuple du sang et des larmes - n'aurait sans doute pas fait partie du MCG...

Pour ce qui est des "Verts", il faudrait - peut-être - sortir d'un dogmatisme étroit qui consiste à mettre tout sur le dos d'une population qui comprend mal qu'elle doive payer des erreurs dont elle n'est pas responsable et qu'elle ne comprend pas.

Écrit par : Michel Sommer | 08/10/2013

Errare humanum est, perseverare diabolicum

Ni plus ni moins, je crois que la majorité a compris que derrière vos "bonnes intentions" il y a un monde de contraintes, taxes et interdictions que l’humain moyen n'est pas près d'accepter. D'autant plus que vous n'avez aucun programme sur la cause 1ere d’épuisement environnemental: La surpopulation.

Écrit par : Eastwood | 09/10/2013

Bref vous avez raison. Ce sont les citoyens qui n'ont compris. C'était pourtant si clair sur votre site internet...
Vous oubliez juste que votre parti est fortement impliqué dans le blocage généralisé de la ville, par la création de tous ces bouchons. Par le fait que c'est l'enfer pour construire, qu'il faut des normes écologique démentes pour les rares projets qui aboutissent. Tous cela contribue au rejet de vos idées, car elles reprensentes plus des inconvénients que des avantages.

Écrit par : Milpa Bagen | 09/10/2013

perdre est un potentiel pré-existant aux candidats would-be élus

donner des réponses aux problèmes existants et proposer des projets d'avenir
= programme de campagne de tous nouveaux candidats.
le même programme, chez les sortants, court le risque d'être moins convainquant.
(internationalement reconnu)

Oct. 2013: nouveau parti (depuis 2006), le MCG domine sans aucun programme

à se demander si on doit le "rising" des politiciens de ce mouvement (faussement nommé citoyen genevois)

au réservoir des nouveaux électeurs, jeunes inscrits &/ou récents détenteurs de pass à croix blanche, sans mémoire civique ni connaissance politique locales

Écrit par : pierre à feu | 09/10/2013

@Eastwood,si vous saviez le nombre de non -internautes qui seraient ravis de votre réponse.On peut même ajouter qu'à trop de règles,l'agressivité est montée en fléche entre citoyens pourtant tous nés dans la même commune.
Des pics de colère transformés en cris de haine contre justement toutes ces stupidités dont les amendes ce qui a réveillé des airs d'autrefois pour les plus âgés s'étant sentis humiliés ridiculisés.
La protection de l'environnement ne doit jamais se faire au détriment des humains et c'est là que le bât blesse
Aucun parti ni état n'a le droit d'imposer un système basé sur les idées d'utopistes qui n'ont même pas été votées .On est plus au temps des Tsars et encore moins à l'époque de la Stasi.
Ce système repose sur des il faut,vous devez proches des sermons punitifs dont usaient et abusaient de nombreux pasteurs à une époque ,révolue fort heureusement mais qui causa malgré tout de nombreuses séquelles psychologiques

Écrit par : lovsmeralda | 09/10/2013

Les commentaires sont fermés.