10/10/2013

Un jardin d'enfants....

Pleines pages dans tous les journaux et en particulier la TDG sur les excuses présentées à la famille par le gouvernement qui fait son mea culpa face à cette horrible affaire concernant la mort d'Adeline.

Malgré le bon travail exécuté pendant des années par la Pâquerette il serait intéressant d'analyser leur façon de travailler et leur comportement avec les prisonniers qui leur sont confiés.

Lorsque , comme ancien médecin consultant à la Prison de Champ D'Ollon, j'ai pu approcher à plusieurs reprises leur méthode, certes efficace dans bien des cas, mais extrêmement relax et plutôt "copain-copain" avec les prisonniers en général. Une relation pratiquement amicale entre les sociothérapeutes et les prisonniers qui certainement pouvait aveugler les premiers sur les dangers réels des seconds. 

Une façon quasi "alternative" de visionner la réinsertion en faisant  trop confiance , une certaine forme de naïveté face à la gravité de certains cas. Se croire hors de danger en bravant certaines règles comme une sorte  de challenge  face à la violence qui pourrait  toujours être dominée par la bonté voire l'amitié.

Le détenu Fabrice A. avait bien compris ce fonctionnement et il l'a utilisé pour préparer sans contrainte son forfait. 

La prison n'est pas un jardin d'enfants....

Béatrice Deslarzes 

Ancien médecin consultant ORL à Champ D'Ollon

www.bea-music.com

16:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.