12/11/2013

Poggia à la mobilité....

Depuis dimanche nous avons un nouveau gouvernement à Genève. Un peu étonnant avec l'arrivée du MCG en la personne de Mauro Poggia.

Son travail est maintenant de distribuer les différents dicastères et ce ne sera pas facile.

La plupart d'entre eux à déjà exprimé sa préférence surtout le nouvel élu de la droite qui a "choisi" la Santé sous prétexte qu'il a été le président de l'association de défense des assurés. Pourquoi pas mais je le verrais bien à la Mobilité!

Ce serait très paradoxal car lui qui n'aime pas franchement les frontaliers devrait chaque jour laisser entrer des centaines voire des milliers d'entre eux qui passent la frontière dans le cadre de leur travail à Genève....sans pouvoir faire grand chose ....

Assez intéressante cette option, une sorte de punition...

Serait-elle efficace car c'est un département empoisonné comme on a pu déjà le constater depuis des années.....

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

13:10 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Et pourquoi faudrait-il le punir? Vous avez une drôle de vision de la politique et surtout du bien public! Ne pensez-vous pas qu'il serait plus intelligent de mettre chacun d'eux là où il devrait être le plus compétent?
Ce n'est pas avec votre raisonnement qu'on va faire avancer Genève....et pourtant n'est-ce pas ce que vous désirez?

Écrit par : Duval | 12/11/2013

Cela me rend triste de lire cela, car cela prouve une fois de plus que nos élus sont incapables de travailler avec les autres plutôt que contre dans l'abstraction la plus totale du bien commun.

Pourquoi retirer à un conseiller d'Etat le poste dans lequel il serait le plus capable ? Pour vouloir le ... punir ? Toutes les années d'expérience de celui-ci dans le domaine de la santé et du social seraient mises à néant pour une vengeance au détriment des patients ? C'est vraiment ce que vous voulez Madame ?

Ce n'est pas un parti qui a été élu, c'est un humain, avec des facultés et une expérience. Un conseiller d'Etat est là pour défendre le bien public, dans le domaine qui sera le plus approprié.

Écrit par : Jmemêledetout | 12/11/2013

Madame Deslarzes, votre analyse est assez fausse selon moi. Vous devriez plutôt proposer des solutions politiques à votre parti en déliquescence, non?

Écrit par : Grégoire Barbey | 12/11/2013

Les commentaires sont fermés.