22/11/2013

Un gardien violent...

Un petit article dans la TDG d'aujourd'hui a attiré mon attention.

Un gardien de Champ.D'Ollon est accusé d'avoir cassé le nez d'un prisonnier sans provocation aucune (Vidéo à l'appui))

Cela paraît peut-être incroyable de la part d'un représentant de l'ordre mais pour moi je ne suis pas du tout étonnée.

Lorsque j'étais médecin consultant dans cette même prison, le service médical  dénombrait souvent des fractures du nez, des côtes et de la mâchoire et en plus des perforations du tympan à la suite de coups  donnés par des policiers lors d'arrestation  dans certains postes de police.

Je me rappelle même d'un cas raconté par un jeune délinquant lors d'une consultation: pour le faire avouer les policiers lui avaient mis un casque sur la tête et l'avaient frappé avec un sac contenant des pièces de monnaies jusqu'à ce  qu'il avoue être en possession d'un certaine quantité de drogue beaucoup plus grande que la réalité! C'est bien entendu un prisonnier qui le raconte mais il avait l'air vraiment sincère et traumatisé!

Tous les policiers et les gardiens ne sont pas tous violents mais il ne faut pas oublier qu'en tout flic une brute sommeille.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ-D'Ollon

www.bea-music.com

10:53 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

"En tout flic une brute sommeille" Belle analyse pour un médecin ! Chacun son boulot Mme Delarzes, on arrête pas les délinquants récalcitrants avec des SERESTA.

Écrit par : norbertmaendly | 22/11/2013

Les commentaires sont fermés.