13/12/2013

Un peu de fierté et de respect...

C'est vrai que la Suisse passe pour une girouette car elle a l'air de changer d'idée comme de chemise face en particulier à la France.Et cela à cause d'une décision trop hâtive de la représentante du Conseil Fédéral qui a osé signer une convention sur les successions totalement en défaveur des habitants de notre pays!

Elle récidive face à la France comme elle a su si bien le faire face aux USA pour les banques.

Décision également trop rapide comme si elle ne pouvait pas choisir des solutions qui demandent un peu de réflexion et surtout qui ne montre pas de la Suisse une image de tapis sur lequel les autres pays peuvent s'essuyer les pieds sans aucune gêne. 

Heureusement que le Conseil National sauve un peu notre réputation en refusant cette convention même si il semblerait que cela ne serve à rien car la France pourrait imposer cette convention signée par Eveline Widmer-Schlumpf qui nous met dans de beaux draps.

La France a besoin d'argent  mais pas à n'importe quel prix surtout au détriment d'un respect minimum envers notre pays!

Mais voilà comment peut-on respecter ce pays si il est trahi par l'un des siens qui est prêt à le vendre sans faire preuve d'aucune fierté.....

On ne peut pas baisser ses culottes devant n'importe qui et n'importe comment!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17:12 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Et le résultat de ce vote souverainiste sera que la France, notre voisine et amie, fera finalement ce qu'elle voudra. Et les suisses auront beau être fiers, ils n'auront plus que leurs yeux pour pleurer car ce sera pire, probablement, que la solution proposée... Et c'est alors qu'ils devront baisser leurs culottes, mais sans plus aucune possibilité de la remonter...

Écrit par : Déblogueur | 13/12/2013

Combien de temps faudra-t-il a ce pays pour qu'il comprenne que celle qui a pu trahir son parti pour se faire bien voir du parlement peut aussi trahir son pays pour se faire bien voir des dirigeant étrangers. Elles est comme une petite fille en mal de reconnaissance et ça nous coûte cher en thermes de souveraineté.

Écrit par : norbertmaendly | 13/12/2013

Après EWS il faudra bien demander des comptes à ceux qui l'on élue, également. Toute cette descente aux enfers a été programmée depuis 2007 et par nos propres élus. A la base il y a bien une raison.....on risque de la voir émergé en 2014 avec le nouveau président si bien élu!!!!!!!!

Écrit par : Corélande | 14/12/2013

Oui, la Suisse devient le paillasson des USA et de l'UE.
Je me demande ce qui se serait passé si, d'un commun accord, toutes nos banques avaient décidé de fermer en même temps leurs filiales aux USA. Il y a suffisamment à faire dans le reste du monde. Et Obama a beaucoup à faire avec son chômage qui aurait cru de plusieurs dizaines de milliers d'ex-banquiers.
Je me demande également ce qui se serait passé si la Suisse avait refusé d'entrer en matière avec la France (qui nous doit 500Mio). Car il est évident que Hollande, face à la mollesse de la Suisse essaie d'imposer ses vues comme les USA ont si bien su le faire.
Et je me demande ce que notre nouveau président va bien pouvoir faire pour que notre beau pays devienne la référence "paillasson" du monde.

Écrit par : Lambert | 14/12/2013

Les commentaires sont fermés.