07/02/2014

Tout Wi-Fi...

Une phrase me fait rebondir dans l'article concernant l'accession au Wi-Fi dans les stations de montagne: "Le ski doit rester un espace de liberté"

Mais de quelle liberté s'agit-il pendu à son smartphone même les skis au pieds? Nous devenons de plus en plus des esclaves de la technique, totalement dépendants de nos téléphones et continuellement surveillés et repérés où que nous soyons.

La liberté ce serait de se passer de ce sacré appareil et de l'enfouir très profondément dans la neige pour éviter toute dépendance sournoise et continue dont nous restons les vassaux!

Mais nous pouvons être rassurés puisque "pour le moment" ce n'est pas dans un but commercial comme le dit si bien le chef du marketing de Crans-Montana!

Cet intermédiaire technique nous éloignera les uns des autres et pourquoi pas bientôt faire l'amour  à travers cet engin qui est en train de faire  de nous des robots! 

Béatrice Deslarzes

Irrévocablement libre.

www-bea-music.com

 

 

15:48 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Je suis franchement plein de bonnes intentions et je m'applique du mieux que je peux, mais j'ai finalement compris que je ne régaterai jamais contre un vibromasseur. Reste la tendresse, c'est déjà ça.

Écrit par : Pierre Jenni | 07/02/2014

Bravo pour votre texte : vous avez entièrement raison, cela devient insupportable d'entendre partout les sonneries intempestives des portables, puis les conversations qui quelquefois se terminent pas : "tu ne diras rien c'est secret !"

Écrit par : Elisa | 07/02/2014

Mais chère Madame le Minitel rose c'était déjà faire l'amour a travers un engin ce qui prouve bien qu'un hommes sait se contenter de peu à l'inverse des femmes .Et c'est se qui perd de nombreuses idéalistes confondant les mots amour et sexualité
On peut être une bête de sexe et pas pour autant avoir envie de vivre conjointement surtout actuellement ou les humains de moins en moins arrivent à dissocier leurs propres besoins de leurs gadgets virtuel.C'est la machine qui commande et l'humain obéi.Ceux qui écrivent les horoscopes le savent très bien.L'humain d'aujourd'hui perdu dans la foule des clics a un éternel besoin d'être rassuré pour savoir si ce qu'il fait est bien ou mal.la pluaprt ignorant même sans doute le sens du mot, intuition
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 08/02/2014

Les commentaires sont fermés.