07/04/2014

De quoi je me mêle....

C'est ce que devrait se dire Ueli Maurer en "mettant en garde contre les conséquences d'un refus, notamment pour la Genève internationale".

Franchement je ne vois pas le rapport c'est vraiment un argument purement de campagne car il fait de cette votation sur l'achat du Grippen une affaire pratiquement personnelle.

On sent bien dans ses réponses qu'il met toute son ambition au service de cet avion de papier.

Un avion qui n'a pas encore prouvé son efficacité et dont nous risquons de faire les frais.

Une sorte de gadget fantôme qui va coûter une fortune sans savoir ce qu'il est capable de faire. Une dépense énorme au détriment d'autres domaines qui ont pourtant bien besoin de soutiens. 

De plus je pense  que ce n'est pas un pas vers un non à l'armée mais à plus d'efficacité  dans le choix de sa tactique. Le danger ne viendra certainement pas du ciel c'est une vision complètement démodée de la guerre qui agit aujourd'hui avec d'autres armes bien plus subtiles.

En menaçant la Genève internationale il fait vraiment preuve de mauvaise foi et j'espère que nous ne nous laisserons pas abuser par cette argument en votant un non massif le 18 mai prochain.

Béatrice Deslarzes

Conseillère Municipale à Veyrier

www.bea-music.com

 

11:18 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.