13/04/2014

Goliath a gagné

C'est vraiment dommage la belle histoire de David et Goliath ne s'est pas répétée aujourd'hui pour l'élection du procureur général à Genève. Celui que les suffrages donnaient gagnant, Jornod (Goliath) a battu le seul candidat qui a osé se mesurer à lui,Gayenet (David).

C'était pourtant un splendide récit que cette victoire de David sur le géant Goliath.

Et pourtant David a déployé tout son courage pour essayer de faire évoluer la mentalité répressive de son adversaire.

Dommage pour tous les prisonniers qui vont voir dorénavant leur "libertés" se rétrécir encore plus.

Honte aux partis de gauche Socialistes et Verts qui eux n'ont pas eu le courage de le soutenir simplement pour une raison politique car il n'était pas des leurs. Dire que cette attitude va influencer toute la politique de la sécurité pendant des années. On ne pourra plus arrêter Jornod dans sa soif effrénée  de soit disant justice. 

J'espère que, comme il l'a dit lui-même, Bayenet aura pu sensibiliser la population a une autre vision de la justice beaucoup plus humaine qui peut-être va parfois tempérer "la folie carcérale" du vainqueur Jornod.

On peut toujours rêver!

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale verte à Veyrier

Ancien médecin consultant à Champ D'Ollon

www.bea-music.com

 

18:22 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Peut-être que si la gauche voulait récupérer le poste de PG, il serait nécessaire de présenter un(e) candidat(e) crédible, et pas un gentil idéaliste qui dit que la prison c'est pas gentil pour les criminels et délinquants...

Pour ma part, Bayenet, dont les intentions sont probablement bonnes mais naïves, ne m'a pas impressionné plus cque cela. On aurait pu se passer de cette élection, perdue d'avance, comme d'habitude, pour la gauche.

Écrit par : Déblogueur | 13/04/2014

ad "Honte aux partis de gauche Socialistes et Verts qui eux n'ont pas eu le courage de le soutenir simplement pour une raison politique car il n'était pas des leurs."

La vraie raison (cachée) qui explique pourquoi les Verts et le PS n'ont pas soutenu le valeureux Bayenet, c'est que ces deux Partis s'estiment parfaitement servis par le système: ils arrivent à placer des DIZAINES de juges dans la magistrature, sans coup férir !

Ces gavés du systèmes n'allaient donc pas soutenir ce trublion d'extrême-gauche qui menaçait ainsi leurs privilèges traditionnels.

Voilà pourquoi j'ai voté BLANC et pondu un libelle pour dénoncer la combinazione chronique et intolérable entre le Législatif et le Judiciaire:

http://tinyurl.com/lztruq5

Écrit par : jaw | 14/04/2014

Les commentaires sont fermés.