15/04/2014

Horaires déments

L'association suisse des médecins assistants et chefs de cliniques (ASMAC) dénonce les horaires des médecins hospitaliers.Si Mauro Poggia constate une nette amélioration depuis quelques années il est pourtant vrai que souvent les heures de travail dépassent nettement les conditions prévues par la loi. Ce qui ne permet que rarement d'être compatible avec une vie de famille normale.

Les anciens médecins hospitaliers vous diront que les horaires actuels ne sont rien comparés à ceux qu'ils avaient ...il y a pas si longtemps : rentrés pour des gardes du week-end le samedi matin on ressortait de l'hôpital presque toujours que le lundi soir et en plus il n'y avait aucune compensation en jours de vacances et même souvent suivait une nouvelle garde de 24 heures le jeudi toujours sans journée de congé pour compenser ces horaires.Bien entendu qu'il y avait encore les jours "normaux" où souvent on commençait le matin à 7h45 avec un colloque pour ne ressortir que vers 19h de l'établissement. Un vrai calvaire qui me donne encore des frissons de terreur et de révolte lorsque j'y pense.

Une véritable vie de forçat puisque le médecin avait une sorte de contrat avec l'Hòpital auquel" il devait tout son temps".

C'est grâce à des associations de médecins comme l'ASMAC que ces conditions se sont améliorées mais je suis sûre qu'elles peuvent encore l'être pour que les médecins hospitaliers puissent enfin avoir une vie normale en particulier avec leur famille!

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin hospitalier

www.bea-music.com

 

 

16:47 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Quelle est le salaire des médecins ? Merci.

Écrit par : Sidney | 16/04/2014

@Sidney

Les chiffres sont ici, en bas de document pour les médecins hospitaliers

http://www.buerobass.ch/pdf/2011/SAZ_2011_Erhebung_der%20Einkommensverhaeltnisse_f.pdf

C'est un bulletin de 2011 mais semble-t-il l'enquête date de 2009.

Il ressort de ceci que les médecins assistants travaillent beaucoup trop d'heures par rapport à leur salaire, mais de toute manière face à la responsabilité qu'ils ont vis-à-vis des patients, ce n'est pas qu'un question d'argent, c'est une question d'humanité et de sécurité.

Écrit par : Jmemêledetout | 16/04/2014

Les commentaires sont fermés.