27/04/2014

Canonisation

Tout ce faste de l'église catholique me rappelle les messes de minuit de Noël à la cathédrale de Sion, la vision d'une église riche et très loin des pauvres contrairement à ce que dit cette même église.

Je n'ai pas regardé cette cérémonie car j'ai vraiment de la peine à accepter qu'un être humain, tout pape qu'il soit, puisse avoir le pouvoir de faire d'un autre être humain un saint. En plus lorsqu'il s'agit de 2 papes et de 2 saints, aussi papes tous les deux. Pour moi c'est un geste d'orgueil extrême et de pouvoir typique de l'église catholique.

Toute mon enfance j'ai été bercée et endoctrinée par ce totalitarisme qui propose avant tout une série d'interdits qui nous culpabilise énormément.

C'est ce même totalitarisme que je retrouve dans ces cérémonies grandioses et spectaculaires qui n'ont pas de raison d'être. Tout cet argent que possède le Vatican pourrait vraiment servir à d'autres causes.Cette magnificence est trop présente même si le pape actuel essaye de la diminuer ...un peu.

Pardon aux fidèles croyants qui trouvent que l'église catholique et en particulier l'action des papes, sanctifiés ou non, représente la volonté de Dieu. Moi j'ai de gros doutes quand à ce raisonnement.

Et comme le disait très bien un journaliste " la canonisation n'est que le Nobel de la religion". 

Béatrice Deslarzes

Catholique traumatisée

www.bea-music.com

18:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

Commentaires

Oui, il s'agit d'une décision bien arbitraire.
Au faste dépensé localement, on peut ajouter toutes les dépenses de ces chefs d'état ou de leurs représentants, avec le temps alloué au déplacement.
Qu'ont-ils vraiment retiré pour leurs élévations spirituelles?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 27/04/2014

"canonisation" n'a pas lieu d'être si l'on a une volonté œcuménique ou de dialogue inter religieux ou simplement un sentiment d'égalité humaine. Croyez-vous que Jésus historique serait canonisé depuis l'ère de Constantin et d'une église impériale? Non, il serait plutôt banni d'une manière ou d'une autre
merci de votre réflexion

Écrit par : cmj | 28/04/2014

N'aurait-il pas mieux valu partir dans les pays qui se déchirent? Trouver, à force de négociations, des solutions pour Israël, la Palestine, la Syrie, l'Ukraine sans compter l'Afrique toujours en sang? Nous perdons du temps si nous ne regardons pas en avant.

Écrit par : NIN.À.MAH | 28/04/2014

Les commentaires sont fermés.