22/05/2014

Aide au suicide

Articles et interviews relatent la décision des associations Exit d'élargir l'assistance au suicide aux personnes âgées. Cette annonce est assez simpliste car Exit est d'accord de le faire mais dans des conditions très strictes et bien définies. Je tiens ici à rappeler que l'on ne bénéfice pas de cette aide n'importe  comment et qu'il y a toute une démarche assez compliquée et précise à suivre.

Je me réjouies bien entendu de cette évolution contrairement à l'avis du président de la FMH qui , tout comme l'Académie Suisse des Sciences médicales, reste extrêmement frileux dans ce domaine.

Je suis persuadée, comme j'ai pu le constater dans ma carrière hospitalière en particulier, que les plus grandes souffrances ne sont pas forcement dans le cas d'une maladie en fin de vie.

Il y a dans le grand âge des problèmes médicaux chroniques souvent cumulatifs qui sont bien plus difficiles à supporter ; c'est ce que l'on appelle des polymorbidités qui provoquent une invalidité pratiquement impossible à gérer. Ce sont ces cas là qu'Exit va aider bien entendu si il y a une demande de la personne.

On laisse souvent vivre des patients surtout âgés dans des conditions insupportables et inhumaines; pourquoi ne pas aider à mourir ceux qui n'en peuvent plus et qui ne souhaitent plus continuer ce qui pour eux n'est plus une vie digne? 

De plus, dans l'assistance au suicide c'est le patient qui fait le geste (boire la potion de Pentobarbital) contrairement à l'euthanasie active directe (assimilable à un meurtre en Suisse) ou c'est une autre personne qui fait le geste d'injecter le produit létal.Il ne peut donc pas y avoir de dérive comme semble le prôner nos adversaires.

Je me répète peut-être mais on a pas choisi de naître que l'on puisse au moins  choisir le moment de sa mort!

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Exit

www.bea-music.com

 

17:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

21/05/2014

Pub médicale ?

"La pub des médecins sur le net divise"pose une question de principe.

Comme médecin j'ai vraiment de la peine à accepter cette façon de se faire de la "clientèle" et je réprouve ce site de chirurgiens  même "si la publicité n'est ni mensongère ni trompeuse" comme le dit la loi.

Comment peut-on dire que cette façon de se vendre n'augmente pas la consommation? Le principal but de la pub c'est de développer la demande donc la vente donc la consommation. Quel autre raison aurait-on de dépenser de l'argent sans obtenir davantage en retour?

Il y a plusieurs mois en arrière j'avais mis une remarque concernant cette pub médicale sur le site d'un confrère qui vante ( et fait toujours) de la réclame pour la médecine esthétique et essaye d'attirer les femmes pour les différents traitements qu'il propose dans cette discipline.

Pratiquer la médecine n'est pas une marchandise à vendre mais un code déontologique à respecter au service du patient même si ce service est rémunéré comme n'importe quel métier.....parfois un peu trop par certains! 

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

15:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

19/05/2014

C'est un grand jour pour moi....

La première du film Plans Fixes sur mon parcours de vie au cinémas du Grütli à Genève à 19h. demain mardi 20 mai 2014

Ce fut une expérience magnifique que toutes ces rencontres avec  l'équipe qui a tourné dans ma maison avec une installation digne d'un véritable studio professionnel.

Je suis à la fois très fière d'avoir pu réaliser ce portrait mais aussi un peu triste ou plutôt nostalgique car depuis je me sens un peu plus vieille. Quand on a suffisamment de passé pour faire un film c'est que l'on est plus vieux et c'est cette constatation qui m'attriste un peu.

De quoi philosopher sur l'approche de la fin de vie moi qui est toujours défendu la possibilité de choisir la date de sa mort le jour où l'on ne se sent plus l'envie de vivre.

Suivez le lien ci-dessous pour avoir plus de renseignements et surtout venez nombreux demain pour la projection de ce film qui sera suivi d'un apéritif.

 

http://www.bea-music.com/plansfixes.html10322832_10204054243543507_3226437838909892738_n.jpg

15:37 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

09/05/2014

Des Rambos...

Pauvres" policiers qui craignent d'être traités en chauffards" titre la TDG aujourd'hui!

Pour moi il y a bien longtemps que ces messieurs roulent comme des chauffards pour des soit-disant urgences. Ils se permettent même de mettre en danger le reste des conducteurs en roulant bien souvent à tombeau ouvert dans la ville sans tenir compte des règles de la circulation.

Ils mettent leur phare giratoire et leur sirène à fonds et foncent à toute vitesse à travers les autres véhicules. Avec l'entrée en vigueur de Via sicura ils seront obligés de freiner leur soit-disant ardeur  au travail.Ils sont souvent pris par une sorte de furie qui leur permet tous les écarts.

N'oublions pas que dans chaque flic  il y a un Rambo qui  sommeille!

Gare à nous si on le réveille!

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

17:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | |

05/05/2014

Tourisme de masse!

Comme le disait très justement l'alpiniste Troillet ce matin sur les ondes de la radio, on est bien loin du temps où la montagne est respectée par les nombreux touristes qui envahissent les sommets du monde et qui les transforment en poubelle. Il parlait en particulier de l'Everest qui est pris d'assaut par plein de monde non préparé et surtout laissant après leur passage des détritus qui engendre une énorme pollution.

Je crois qu'il n'y a pas besoin d'aller si loin pour voir les méfaits de ce tourisme de masse qui envahit nos montagnes.

Ce weekend à voir à la Patrouille des Glaciers les grappes de gens accrochées partout,des "chemins" super balisés, les hélicoptères tournoyant dans le ciel avec leur bruit assourdissant : une vraie bastringue populaire qui n'a plus rien à voir avec l'origine même de cette compétition.

Tout le monde veut "faire" des sommets bien souvent en étant pas bien préparé mais surtout pour l'avoir fait. Sans compter que la plupart du temps ces "randonnées" coûtent une fortune mais rien n'est trop beau pour les riches qui s'offrent ces sortes de joujoux pour épater la galerie et qui permettent à un "marché" florissant de se développer bien souvent au détriment de la population locale.

De toute façon partout où s'implante le tourisme de masse c'est une destruction de la nature au profit de l'argent qui met le pied dans un pays.

Où se trouve l'amour de la montagne si cher aux vrais alpinistes?

Béatrice Deslarzes

www.bea-music.com

 

11:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |