05/06/2014

Exit, la sacralisation de l'autonomie?

Thème choisi par Bertrand Kiefer mais sans le point d'interrogation dans la Revue Médicale Suisse dont il est le rédacteur.

Je sais depuis longtemps que Bertrand Kiefer même si il a fait des études de médecine ne peut pas cacher qu'avant cette profession il a fait la théologie et qu'il raisonne encore souvent comme un curé qu'il fut.

En lisant son article ,comme médecin conseil d'Exit je pourrais me sentir fortement critiqué et obsédé par ce qu'il appelle l'autonomie. Il est vrai que Exit prône et respecte avant tout le libre choix de sa mort et que cette association vient d'élargir ses indications d'assistance au suicide chez les personnes âgées souffrant de polypathologies invalidantes ce qui à l'air de déplaire à Bertrand Kiefer.

Ce que ce théologien/médecin oublie c'est que Exit a un effet préventif sur le suicide et que ses membres se sentent très rassurés de faire partie de cette association car souvent lorsque l'on a eu un entretien avec les personnes qui demandent l'assistance au suicide elles se sentent tranquillisées car elles savent qu'elles sont entendues.

Je me rappelle une enquête que nous avions effectuée tout au début de l'existence d'Exit ,dans les années 1980 pour savoir quel effet avait notre "Guide d'autodélivrance"qui était fort critiqué et le résultat fut sans appel: il avait un effet préventif important et permettait aux patients de continuer leur traitement (même une nouvelle chimiothérapie) car ils se sentaient complètement rassurés puisqu'il possédaient le Guide qui leur permettait de partir quand ils le voulaient.

Peut-être qu'Exit sacralise un peu l'autonomie mais il ne faut pas oublier son effet préventif qui permet aux patients de continuer à supporter de vivre et même parfois seulement de survivre.

Béatrice Deslarzes

Médecin conseil d'Exit 

www.bea-music.com

18:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

Commentaires

Madame,

Permettez-moi de vous reprendre et de vous signaler que, sauf erreur, le Dr Bertrand Kieffer a étudié la théologie protestante, ce qui n'en n'a jamais fait "un curé".

Par ailleurs, lorsqu'il s'agit de mettre activement fin à ses jours, on touche une liberté fondamentale de chaque individu, mais aussi aux croyances (dans les bons et mauvais sens de ce terme) de la société et de notre culture.

A titre personnel, j'ai tendance à considérer que nous sommes en ce bas monde pour accomplir le destin de notre existence, jusqu'à son terme "naturel". Ceci fera-t-il que je ne ferai jamais appel à Exit? Pour être sincère, je n'en sais rien.

Mais comment osez-vous affirmer qu'Exit a un "effet préventif sur le suicide" alors que, précisément, son but est d'aider ses membres à mettre fin à leurs jours (certes accompagnés et en pleine liberté, mais tout de même)?

Votre mépris apparent des valeurs spirituelles est consternant, en plus de refléter l'arrogance malheureusement si typique des gens de gauche... Vous ne pouvez qu'avoir tout le temps raison.

Le débat sur le suicide assisté est légitime, mais ne devrait laisser aucune place aux mauvais arguments qui sont les vôtres. C'est bien regrattable qu'en dépit de votre qualité de médecin, vous jugiez utile d'y avoir recours.

Bien à vous.

Écrit par : Déblogueur | 06/06/2014

Les commentaires sont fermés.