16/10/2014

Secret médical derrière les barreaux

Le Courrier du médecin vaudois(SVM) et Le Courrier reprennent en coeur ce thème et développent vraiment en détails les raisons pour lesquelles il ne faut pas toucher à ce secret en particulier en milieu pénitentiaire.

Ces différents articles m'ont rappelé mon travail de médecin consultant à Champ D'Ollon et combien il est important d'avoir avec le détenu un rapport de confiance qui permet une bonne efficacité du traitement et surtout laisse une grande liberté au prisonnier pour nous faire certaines confidences qui peuvent être nécessaires et utiles pour la justice.

La consultation en milieu carcéral est particulière. On ne doit pas transformer le médecin en policier. Il ne faut pas mélanger les rôles entre la médecine et la justice car chaque partenaire doit connaître ses attributions et collaborer pour le bien du patient.

Le secret médical doit rester intangible, la confiance étant une composante essentielle de la relation thérapeutique entre un médecin et son patient. Derrière les barreaux elle est un élément incontournable et essentiel.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ D'Ollon.

www.bea-music.com

 

11:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.