21/10/2014

Intolérance

Pourtant le pape François a fait tout son possible pour essayer de faire avancer les idées de l'église catholique et la sortir de son encroutement chronique.

Il s'est heurté à un synode plus conservateur et fanatique que jamais. C'est décidé les homosexuels et les divorcés remariés ne pourront pas revenir au bercail et resteront des moutons noirs rejetés par l'église catholique.Ils ne pourront toujours pas recevoir le corps du Christ puisqu'ils sont dans le péché.Le synode leur a jeté la pierre comme à des pestiférés, dont je fais partie puisque je suis divorcée et remariée.

De toutes façons je n'ai pas grande envie de rejoindre le troupeau puisqu'il  vit dans l'hypocrisie depuis des millénaires car le mot pédophilie a toujours été soigneusement caché et même protégé dans certains cas.

Nous les divorcés remariés et les homosexuels sont donc pires que les pédophiles et pourtant ce sont eux qui devraient être montrés du doigt pour tout le mal qu'ils font en particulier dans les rangs de l'église.

Béatrice Deslarzes

Excommuniée

www.bea-music.com

 

18:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

16/10/2014

Secret médical derrière les barreaux

Le Courrier du médecin vaudois(SVM) et Le Courrier reprennent en coeur ce thème et développent vraiment en détails les raisons pour lesquelles il ne faut pas toucher à ce secret en particulier en milieu pénitentiaire.

Ces différents articles m'ont rappelé mon travail de médecin consultant à Champ D'Ollon et combien il est important d'avoir avec le détenu un rapport de confiance qui permet une bonne efficacité du traitement et surtout laisse une grande liberté au prisonnier pour nous faire certaines confidences qui peuvent être nécessaires et utiles pour la justice.

La consultation en milieu carcéral est particulière. On ne doit pas transformer le médecin en policier. Il ne faut pas mélanger les rôles entre la médecine et la justice car chaque partenaire doit connaître ses attributions et collaborer pour le bien du patient.

Le secret médical doit rester intangible, la confiance étant une composante essentielle de la relation thérapeutique entre un médecin et son patient. Derrière les barreaux elle est un élément incontournable et essentiel.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin consultant à Champ D'Ollon.

www.bea-music.com

 

11:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

14/10/2014

Contagieux

De nombreux articles dans la TDG et surtout le Courrier sur les disputes plus ou moins honteuses au sein du CM de Veyrier dont la dernière séance plénière  fut pour le moins houleuse et décevante. Tout le monde est affecté par cette situation pour laquelle  on espère trouver un dénouement acceptable dés que possible.

Ce que je trouve terrible c'est que cette ambiance totalement négative se répète au niveau du Grand Conseil avec l'affaire de l'esclandre Stauffer qui pour finir ne sera pas "puni".

Pourvu que par contagion cette facette politique peu reluisante ne se répande comme une traînée de poudre dans tout le canton!

Nous les élus nous ne devrions pas nous permettre de donner une telle image et nous rappeler que nous sommes tous ensemble au service de ceux qui nous ont fait confiance en nous élisant.

Béatrice Deslarzes

Médecin et Conseillère municipale à Veyrier

www.bea-music.com

 

 

17:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |