27/01/2015

Une utopie?

Je nouveau directeur médical des HUG veut "humaniser" cet hôpital. C'est en tous les cas reconnaître enfin que cet établissement n'est pas humain et que dans le domaine de la communication soignants-patients il y a une faille. Cela fait des années qu'elle existe et on peut se demander ce qu'à bien pu faire son prédécesseur dans ce domaine.

Pendant mes longues années comme médecin hospitalier j'ai pu voir cette évolution vers un tout technique au détriment des rapports humains.J'ai pu assister à la domination totale de l'administration et la diminution du temps laissé aux soignants pour faire leur travail auprès des malades. Comme beaucoup de mes confrères j'ai souffert de cet état de fait mais il fallait aller avec son temps c'est à dire faire place à la technique qui avançait à toute vitesse. Que de paperasseries à remplir et que d'examens à programmer nous empêchants de pouvoir consacrer plus de temps à la personne elle-même!

C'était comme une grosse machine qui avançait inexorablement et qui devenait de plus en plus inhumaine.

Un constat bien triste qui a encore du empirer depuis que j'ai quitté les HUG il y a plusieurs années.

Il faut dire que la médecine privée a suivit le même chemin et que, au nom du progrès,on a pas fini d'en voir les effets néfastes sur le rapport médecin-patient.

Mais de là à faire fis de ce changement il y a un grand pas et je souhaite bon courage à Arnaud Perrier qui a l'intention de le faire. Cela reste pour moi un rêve irréalisable et totalement contraire au soit disant progrès de la médecine qui ne sait plus où s'arrêter.

Béatrice Deslarzes

Ancien médecin hospitalier

www.bea-music.com 

17:35 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

14/01/2015

Pédophilie cléricale

Quel ne fut pas mon étonnement de lire dans la TDG d'aujourd'hui 14 janvier un long article consacré à une enquête que veut faire Mgr Morerod sur certains abus sexuels commis dans un pensionnat il y a bien des années et "pour essayer d'éviter que de tels faits ne se reproduisent".

S'agit-il de naiveté ou d'hypocrisie car depuis 1950 de nombreux faits se sont reproduits et dans de nombreux établissements dans lesquels sévissent des ecclésiastiques qui tiennent le rôle d'enseignants.

Je me rappelle les récits de mes frères aux collèges de St Maurice en Valais  et St  Michel à Fribourg qui ont du faire face aux avances de certains professeurs tous religieux.

Depuis plusieurs années l'Eglise catholique reconnaît qu'il se passe de drôles de choses mais ne prend aucune mesures pour que cela cesse.Il y a toujours intransigeance sur cette soit-disant chasteté des prêtres et le refus de supprimer le célibat obligatoire.

Peut-être que l'on pourrait changer cette rigidité propre à L'Eglise catholique et permettre le mariage chez les nouveaux curés ce qui serait certainement une bonne solution pour empêcher une grande partie de ces relations malsaines et traumatisantes pour celui qui doit les subir.

Est-ce que notre nouveau pape François assez "révolutionnaire" osera-t-il faire ce pas?

Béatrice Deslarzes

Conseillère municipale à Veyrier

www.bea-music.com

17:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

11/01/2015

Mieux vaut prévenir que guérir

Depuis mercredi je ne trouve pas les mots assez forts pour exprimer mon désarroi alors je copie des images sur Facebook et je les mets sur mon profil.....

Une chose dont je suis sûre c'est que les récents événements en France nous rappellent l'importance de l'ouverture vers l'autre, sans préjugés et sans répondre à la violence par la haine.

C'est aussi certainement un moyen de prévenir de telles horreurs plutôt que d'essayer de les guérir et même de les attiser.

S'occuper des jeunes en difficulté en donnant un sens à leur vie et ne pas penser prison trop tôt car c'est dans ce nid que se forment souvent nos djihadistes.

Béatrice Deslarzes

Médecin

www.bea-music.com

 

 

17:21 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)