30/04/2016

La vague grise

Le vendredi 22 avril paraissait dans la TDG un petit article concernant les mesures prise par l'Etat de Genève pour saisir à bras le corps le problème de la maladie d'Alzeimer qui nous guette tous au vue de l'augmentation incontrôlable de personnes âgées non seulement à Genève et en Suisse mais dans le monde entier. 
C'est un véritable fléau qui risque bien de s'abattre sur le système de santé d'ici 2040 .
La même semaine sortait le 20 avril La Revue Médical Suisse consacrée aux Démences.
Ce numéro soulève les gros problèmes de prise en charge des patients souffrants de ces différentes pathologies dont aucune n'est curatives mais pour lesquelles on peut faire de la prévention en posant le diagnostic par un dépistage précoce des troubles cognitifs.
Ce dépistage permet de débuter une prise en charge individualisée qui vise à préserver l'autonomie du patient et le soutien de son entourage.Cette intervention  multi modale va favoriser la diminution du risque de développer une démence; il s'articule autour des mêmes mesures de prévention.
Ce programme thérapeutique va engendrer des coûts exorbitants qui ne sont peut-être pas toujours utiles et désirés par le patient dément.
L'article de la TDG mentionne aussi comme mesure de promouvoir les directives anticipées pour que chaque individu puisse exprimer ses désirs face à la mort et éviter tous gestes héroïques pour maintenir en vie une personne atteinte de démence et ne désirant pas être prolongée par n'importe quels moyens thérapeutiques. 
Je pense que les directives anticipées devraient être faites bien avant d'être dément . Elles sont un précieux indice pour le corps médical pour connaître le choix thérapeutique qui sera fait selon le désir du patient lorsque celui-ci n'aura plus son discernement.

Béatrice Deslarzes
Médecin

14:46 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | |

Commentaires

Au sujet de la maladie d'Alzheimer c'est hélas un triste constat que nous sommes nombreux à partager
Hormis l'augmentation des personnes âgées il faut aussi relever qu'en les incitant de plus en plus à presque tout faire par le Net on n'ose même pas imaginer les nombreux escarres des personnes vieillissantes et qui sont devenues accroc au virtuel bientôt recommandé pour faire tout et n'importe quoi
Sans compter qu'avec les images agissant sur les émotions et jouant avec les sentiments les somnifères et autres tranquillisants faussant le jugement même chez de nombreux jeunes, là aussi les ventes ont dû augmenter
Dire à une personnes seule reliez vous à internet pour vous sentir moins isolée est un leurre .Certes comme beaucoup d'autres au début elle y croira mais ensuite viendra le temps de la désillusion et les décès des perdus de vue risquent alors de la faire glisser peu à peu vers la démence
On perd trop vite le fil avec la réalité et il ne faut surtout pas accepter de tout confier à la machine comme faire ses paiements soi-même afin de stimuler le cerveau qui lui aussi a besoin de repères
S'imposer des limites et ne jamais refuser de sortir pour aller faire ses achats ,s'imposer une ligne de conduite permet aussi de vivre en harmonie avec soi et non pour faire plaisir aux statistiques des ventes en tous genres nous
Nous sommes très nombreux à lutter contre la dépendance aux technologies de plus en plus envahissantes qui elles on le sait favorisent les démences car l'humain qui ne réfléchi plus par lui-même est un futur disciple d'Alzheimer

Écrit par : lovejoie | 30/04/2016

FMH:

" Directives anticipées – pour plus de sécurité

"Les directives anticipées permettent de fixer à l’avance les mesures médicales que l’on approuve et celles que l’on refuse en cas de perte soudaine de discernement suite à un accident ou à une maladie. Elles permettent ainsi également aux médecins de prendre plus facilement des décisions difficiles et de décharger les proches. Depuis le 1er juin 2015, les directives anticipées de la FMH et de l’ASSM sont disponibles dans une version légèrement remaniée, qui tient compte du nouveau droit de la protection de l’enfant et de l’adulte entré en vigueur au 1er janvier 2013 et qui reprend la terminologie du Code civil."

"IMPORTANT: les directives anticipées remplies avant le 1er juin 2015 conservent leur validité!"

"Les directives anticipées de la FMH et de l’ASSM sont disponibles en deux variantes et sont accompagnées d’une carte à placer dans son portemonnaie."

FMH: "A l’exception de la signature, les directives anticipées du patient peuvent désormais être remplies, enregistrées et imprimées par voie électronique, afin de mieux tenir compte des besoins de chacun. Cliquez en haut à droite du document sur «Mettre les champs existants en surbrillance» pour visualiser les champs que vous devez compléter. Comme par le passé, les directives doivent porter une signature manuscrite pour être valables".

Les formules COURTE ou LONGUE proposées par la FMH sont téléchargeables ici:

FORMULE COURTE:

http://www.fmh.ch/files/pdf16/FMH_PV_KV_2015_f.pdf

FORMULE LONGUE ET DETAILLEE:

http://www.fmh.ch/files/pdf16/FMH_PV_AV_2015_f.pdf


EXLICATIONS de la FMH:

http://www.fmh.ch/files/pdf16/FMH_PV_Erlaeuterungen_2015_f.pdf

NB: Chacun peut obtenir des conseils et une aide après d'un médecin FMH ou d'un hôpital avant de remplir ses propres "directives anticipées"

A mon avis, il convient de confirmer au moins tous les deux ans ses dernières volontés médicales pour prévenir l'intervention inopportune de tiers en blouse blanche (notamment de psys toujours prêts à se mêler de ce qui ne les regarde pas pour affirmer l'existence de leur pata-science molle et saboter et entraver votre propre détermination)

Vivre et mourir, oui, cela s'apprend:-) !

jaw

Écrit par : Jacques-André Widmer | 01/05/2016

Les commentaires sont fermés.